En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

TOP 5 des interventions les plus originales d’un pompier

Delphine Loez - 13/06/2016

Le Capitaine S. est pompier depuis vingt-cinq ans. Il a commencé sa carrière à Paris et est retourné dans son sud-ouest natal voici une dizaine d’année. Il nous raconte cinq exemples d’interventions plutôt bizarres.

1 - Le briquet

A l’époque, nous intervenions encore pour enlever des nids de frelons ou de guêpes. Nous avons été contactés par un monsieur qui voulait se débarrasser de guêpes. Elles s’étaient installées dans son grenier. Nous enfilons nos combinaisons, grimpons dans les combles et commençons à répandre l’insecticide.

Au moment où le propriétaire vient voir ce que nous faisons, notre lampe s’éteint. Et là, il sort son briquet… Le grenier s’est embrasé, nous avons juste eu le temps de passer par la fenêtre et sauter du toit, heureusement pas très haut.

Il ne nous restait qu’à appeler les collègues, pour qu’ils viennent éteindre l’incendie.

2 - Alerte rouge

Ce matin-là, nous sortons à toute allure car un enfant a été renversé par une voiture. Quand nous arrivons sur place, nous avions le cœur serré : l’enfant gisait sous un véhicule, à plusieurs mètres de l’accident et il y avait du rouge partout.

Plus nous nous approchions, plus nous trouvions la scène étrange. Et pour cause : le rouge en question provenait d’une bouteille de sauce tomate, qu’il venait d’acheter. Quand il a été percuté, à petite vitesse, la bouteille a explosé et a recouvert l’enfant. Il était un peu sonné mais s’en est sorti sans aucune blessure. Et nous avons poussé un gros ouf de soulagement !

3 - Un coup d’escalier

En fin d’après-midi, le téléphone sonne : il y a besoin de renfort pour dégager le périphérique parisien. Quand nous arrivons, surprise ! L’objet qui bloquait tout était un immense escalier de béton, qui mesurait plus de vingt mètres de long.

Il avait glissé du camion qui le transportait et avait endommagé une voiture sur l’autre file. Chance extraordinaire, même si les occupants du véhicule avaient été très choqués de se faire écraser par un escalier, ils n’avaient rien. En tout cas, c’était vraiment spectaculaire.

53-16-twitter-card.jpg (459479551)

4 - Hors norme

Je venais d’arriver à Paris et nous avons été appelé par une personne qui se sentait mal. Immeuble ancien, escalier en colimaçon, ce monsieur vivait au 4e étage.

Quand il nous a ouvert, nous avons compris le problème : il avait tellement grossi qu’il ne pouvait plus sortir par la porte. Il pesait plus de 200 kg. Pour lui permettre de sortir de chez lui, nous avons dû faire venir un bras élévateur articulé et agrandir la fenêtre. C’était faramineux.

5 - D’en haut

Nous intervenons pour un feu d’appartement, aux quatrièmes et cinquièmes étages d’un immeuble. Quand nous parvenons à maîtriser le feu et que nous pénétrons dans l’appartement, nous nous dirigeons vers la chambre et trouvons une forme sur le lit.

A ce moment-là, un homme entre en hurlant que c’est son frère. Nous le retenons et nous approchons : c’était un mannequin de couturière ! Le plancher du 5e étage avait brûlé, s’était effondré, le canapé avait basculé, entraînant avec lui le mannequin qui avait atterri pile sur le lit…

Plus de peur que de mal !

Je suis Agent du Service Public