En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Cadre réglementaire pour les services financiers GMF

Publiée le 02/05/2016

Lutte contre le blanchiment de capitaux.

GMF Vie est amenée à récolter des informations liées à l'identité et à la connaissance de ses sociétaires. 

Cette démarche, qui peut paraître intrusive, est nécessaire chez GMF pour respecter la réglementation en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Elle est aussi pour vous, sociétaire GMF, un réel gage de sécurité.

Depuis le 31 janvier 2009, la règlementation a renforcé les obligations des établissements, dont les banques et les assureurs, pour mieux lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Dans ce sens, GMF s’engage à recueillir un certain nombre de données personnelles concernant ses clients et a l’obligation de déclarer à Tracfin, cellule française de lutte anti-blanchiment, toute opération douteuse.

Vous comprendrez que le respect des contraintes légales est un enjeu important pour GMF et illustre son sérieux.

Devoir de conseil : parce que votre confiance se mérite

Lors de la distribution des contrats d’assurance vie, les assureurs (comme les banques) doivent avoir une connaissance approfondie de la situation, des objectifs et des besoins de leur client afin de leur délivrer un conseil adapté. 

C’est pour permettre la réalisation de ce conseil que nous recueillons préalablement à l’adhésion à un contrat d’assurance vie un certain nombre de données vous concernant.

Découvrez en vidéo les nouvelles dispositions réglementaires pour mieux vous conseiller :

Cet article vous a été utile ?

Ces actualités peuvent vous intéresser