En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Sécurité routière : Interdiction des vitres surteintées à l’avant

Le 11/02/2017

Il est désormais interdit de circuler avec des vitres surteintées à l’avant. GMF fait le point sur les changements en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

paragraphe


2 millions de voitures sont concernées par le surteintage des vitres avant (pare-brise et vitres latérales), ce qui représente un danger en matière de sécurité routière dès lors que leur taux de transparence est inférieur à 70%.  Les vitres arrière ne sont pas concernées par cette loi.

Cette mesure permet également aux forces de l’ordre de mieux contrôler le respect des dispositions du code de la route, telles que :

  • le port obligatoire de la ceinture;
  • l'interdiction de faire usage du téléphone portable au volant.
     

Quelles sont les sanctions pour les vitres surteintées à l’avant d’une voiture ? 
 

En cas de non-respect de la loi, les contrevenants s’exposent à une contravention de 4è classe. Ils seront redevables d’une amende de 135€ et d’un retrait de 3 points sur leur permis de conduire. 

Ce décret s’applique à tous les véhicules de tourisme et utilitaires, neufs et d’occasion.
 

Les exceptions
 

Quelques rares dérogations sont néanmoins admises pour les véhicules blindés mais aussi pour raisons médicales, notamment pour les personnes atteintes d’une affection très spécifique de la peau.

Etre un conducteur responsable c’est adopter les bon gestes sur la route. Assurer son véhicule et ses passagers, l'est également!

Ces conseils peuvent vous intéresser

Cet article vous a été utile ?