1er colloque UNÉOPÔLE : Le courage a-t-il un prix ?

Le 13/12/2018

Réunissant de nombreuses personnalités du monde de la sécurité et de la défense, la première édition des Dialogues Sécurité-Défense d’UNÉOPÔLE s’est déroulée le 9 octobre dernier au Grand Amphithéâtre du Musée National d’Histoire Naturelle. Le thème central de cette rencontre était « Le courage a-t-il un prix ? ». Un sujet passionnant pour cet événement, qui témoigne de la proximité et de l’engagement de GMF auprès des membres de la communauté sécurité-défense.

Témoignages et partage d’expérience

En présence des présidents Thierry Derez (GMF Assurances - Covéa), Jean-François Furet-Coste (Unéo) et Benoît Briatte (MGP), la rencontre s’est articulée autour de trois questions clés : Le courage est-il donné à tous ? La bravoure est-elle un fardeau ? Quelle reconnaissance la collectivité doit-elle aux héros ? Pour débattre, des experts et acteurs majeurs des forces de sécurité et de défense comme l’Amiral Loïc ou Philippe Pontiès, Général de corps d’armée mais aussi des médecins des armées comme Maryline Gygax-Généro ainsi que des personnalités de la société civile à l’image du grand reporter Georges Malbrunot, ont partagé leurs expériences et livré leur vision du courage.

Le courage est « acte »

S’oublier soi-même, se transcender, surmonter sa peur, depuis toujours, le courage est une vertu cardinale des armées. Ce premier colloque a permis à chacun, femmes et hommes de terrains et responsables de haut niveau, de croiser leurs points de vue sur cette force morale essentielle à tout engagement. Et David Skulli, ancien directeur central de la Police aux frontières, de conclure : « Le courage, c’est placer l’intérêt général au-dessus de son intérêt personnel ». Une phrase qui fait écho à l’ensemble des valeurs partagées par GMF, engagé au quotidien dans la protection et l’accompagnement de tous les agents du service public. 

Cet article vous a été utile ?