Smartphone : des solutions pour s'en passer au volant

4 automobilistes sur 10 utilisent leur portable au volant. Vous êtes tenté de répondre au moindre appel ou notification quand vous conduisez ? Certes, la solution radicale est de l’éteindre ou de le ranger, mais les fabricants (et même l’administration) ont développé des outils pour essayer de pallier à cette addiction.

Smartphone : des solutions pour s'en passer au volant

Nouvelle fonctionnalité pour Apple : "Ne pas déranger, je conduis"

La marque à la pomme a intégré depuis cet automne une nouvelle fonctionnalité sur iOS11. Le système d’exploitation intègre désormais « Do Not Disturb While Driving » ne pas déranger pendant la conduite, une fonction qui désactive automatiquement tous les appels entrants et notifications dès que vous connectez votre smartphone en bluetooth à votre véhicule où quand il détecte que vous vous déplacez au delà d’une certaine vitesse.

Une appli également disponible chez Samsung

« In-Traffic Reply » n’est pas intégré automatiquement à votre smartphone, mais doit être téléchargé (il est gratuit). Active, l’application repose également sur la détection de vitesse (au delà de 10 km/h) et de mouvement pour bloquer les appels et messages.

Paramétrable, vous sélectionnez les applications à prendre en charge, les messages de réponse.

La solution de la sécurité routière

L’institution a également contribué en proposant dès février 2015, une application pour les smartphones sous Android. « en mode conduite » n’est pas automatique, mais à activer manuellement avant de prendre le volant.

Mon inattention met tout le monde en danger

En France, 1 accident sur 10 est lié à l’usage du téléphone au volant. Il suffit d’une seule seconde de distraction. À 50 km/h, on parcourt 14 mètres en une seconde. En utilisant un téléphone, la distance passe à 21 mètres. Téléphoner, consulter une application, envoyer un SMS, ces gestes du quotidien désormais banals mais qui nous privent de notre pleine attention sont ainsi susceptibles de mettre tout le monde en danger : nous-mêmes, nos passagers, les autres usagers, les piétons, les agents autoroutiers, etc. Les jeunes sont particulièrement concernés. Entre 2014 et 2018, les moins de 35 ans ont en effet été impliqués dans 43 % des accidents mortels liés à l’inattention... Ils ne représentent pourtant que 18 % des conducteurs sur autoroute.

Sans-titre-1.png
Le saviez-vous ?

38% des conducteurs regardent leur smartphone dès qu’il émet un son, modifiant le comportement du conducteur qui aura un temps de réaction augmenté de 30 à 70%.

Je m’expose à de lourdes sanctions

Nous le rappelons, l’usage du téléphone tenu en main est interdit au volant, même au feu rouge, même dans les embouteillages ou moteur éteint (sauf si le véhicule est garé sur une place de stationnement ou si une situation d’urgence impose de l’utiliser). Depuis le 1er juillet 2015, le port à l’oreille de tout dispositif émettant du son (oreillettes, casques, etc.) est également interdit.

Les sanctions prévues correspondent à celles d’une contravention de classe 4 et entraînent : Un retrait de 3 points du permis de conduire une amende forfaitaire de 135€.

Le projet de loi Mobilités, actuellement en discussion au Sénat, prévoit en outre un durcissement de la législation et envisage la suspension du permis de conduire en cas d’infraction au Code de la route couplée à l’utilisation du téléphone portable. Le permis de conduire pourrait ainsi être retenu par les autorités jusqu’à 72 heures et faire ensuite l’objet d’une suspension administrative.

Être un bon conducteur passe tout d'abord par la souscription d'une assurance auto. Pour une approche plus personnalisée et rapide, faites un devis assurance auto.

Simulateur en ligne
Assurance Auto

Besoin d’un devis pour votre assurance auto ? Accédez gratuitement au simulateur GMF pour obtenir un devis détaillé et sur-mesure en quelques minutes à peine.

Faire une simulation assurance Auto

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Manger ou conduire, il faut choisir !
Manger ou conduire, il faut choisir !

Par manque de temps, vous avez pris l'habitude de prendre le volant tout en petit-déjeunant ? Commercial ou routier, vous déjeunez souvent sur la route un sandwich à la main ? Attention ! Ces comportements mettent en danger votre sécurité sur la route en augmentant le risque d'accident, et sont susceptibles d’être sévèrement verbalisés.