Éducation nationale : vers quels concours se tourner ?

Éducation nationale : vers quels concours se tourner ?

Les concours de l’Éducation nationale permettent d’accéder à différents types de postes. Vous pouvez être enseignant du premier degré (professeur des écoles) ou du second degré (collège et lycée). Ensuite, si vous le souhaitez, vous embrassez une carrière de directeur d’établissement ou d’inspecteur de l’éducation nationale. Mais ce n’est pas tout ! Vous avez également la possibilité d’occuper un emploi administratif, social ou dans le secteur de la santé. Chaque poste est accessible par un concours précis dont les conditions d’admission et les épreuves varient selon l’examen présenté.

Les concours d’enseignants de l’Éducation nationale

Les concours de l’Éducation nationale ouvrent en premier lieu aux métiers d’enseignants de la fonction publique dans les écoles, collèges et lycées. Les conditions d’accès et le type de concours à passer dépendent du poste convoité ainsi que de votre profil (diplômes, expériences professionnelles…). Cet examen peut se préparer à Institut Supérieur du Professorat et de l'Education (INSPE). Dans ce cas, vous intégrez la première année du master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation, et de la Formation).

Concours de professeur des écoles de l’éducation nationale : le CRPE

Pour enseigner dans les écoles maternelle et primaire, vous devez passer le Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles (CRPE). Veillez à bien choisir l’académie à l’inscription à l’examen. Elle détermine, en effet, ensuite votre lieu d’affectation en tant que professeur-stagiaire.

Les différents CRPE

Selon votre profil et votre souhait, vous présentez un des 6 concours de professeurs des écoles existants. Pour chaque concours, le nombre de postes ouverts varie chaque année. Quel CRPE choisir ?

  • Vous avez un master 1, 2 ou équivalent ? Inscrivez-vous au CRPE externe ou au CRPE externe spécial. Ce dernier comporte deux épreuves supplémentaires portant sur les langues régionales.
  • Vous bénéficiez de 5 ans d’expériences professionnelles dans le secteur privé ? Passez le troisième CRPE qui est accessible sans condition de diplôme.
  • Vous avez 3 ans d’expérience dans la fonction publique et une licence ou un équivalent ? Vous pouvez accéder au second CRPE interne ou interne spécial.

Vous disposez du statut d’instituteur titulaire et vous avez exercé pendant 3 ans au minimum ? Le premier CRPE interne est ouvert à votre profil.

Déroulement du concours de professeurs des écoles (CRPE) de l’Éducation nationale

Selon le type de concours CRPE de l’Éducation nationale que vous passez, vous présentez:

  • 1 à 3 épreuves écrites d’admissibilité portant sur du français et des mathématiques ;
  • 1 à 3 épreuves orales d’admission comprenant généralement une mise en situation professionnelle et un entretien.

Après l’obtention du CRPE externe, si vous n’avez pas de Master 2, vous intégrez la 2ème année du Master MEEF. Pour tous les concours, vous devez effectuer un stage rémunéré d’un an à mi-temps pour être titularisé.

Concours du CAPES : enseigner au collège et lycée

Le concours de l’éducation nationale qui ouvre la voie à l’enseignement en collège et lycée est le CAPES. Le Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré permet de devenir professeur certifié, une fois l’année de stage validée.

Les différents concours CAPES de l’Éducation nationale

Il existe autant de CAPES que de matières à enseigner : arts plastiques, histoire et géographie, langues vivantes étrangères, lettres, mathématiques, physique chimie… Chaque année, la liste des sections ouvertes est publiée au moment de l’inscription au concours.

Comme pour le CRPE, selon votre profil, vous présentez un des CAPES suivants :

  • Le concours externe du CAPES si vous avez un Master 1, 2 ou équivalent.
  • Le troisième concours du CAPES si vous avez, à votre actif, 5 ans d’expériences professionnelles dans le secteur privé. Aucun diplôme n’est requis.
  • Le concours interne du CAPES si vous travaillez dans la fonction publique depuis 3 ans au minimum. Vous devez également avoir une licence ou un équivalent.

À noter que, dans certains cas, vous êtes dispensé de diplôme pour accéder à ce concours.

Déroulement du concours du CAPES

Comme le concours des professeurs des écoles, les épreuves du CAPES sont variables selon le type d’examen que vous présentez. Vous passez 1 à 2 épreuves écrites d’admissibilité et 1 à 2 épreuves orales d’admission. La nature des épreuves varie selon la section choisie.

Pour le concours interne, vous pouvez simplement déposer un dossier de reconnaissance d’acquis professionnels en guise d’épreuve d’admissibilité. Pour l’admission, vous passez un examen à l’oral.

Si vous êtes reçu au concours externe et ne disposez pas de diplôme de master, vous devrez vous inscrire en deuxième année (M2) du master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) lors de votre année de stage et ne pourrez être titularisé que si votre diplôme est validé.

Le concours de Psychologue de l’Éducation nationale

Le concours de Psychologue scolaire est accessible aux étudiants en psychologie. Titulaire d'une licence, vous devez au moins être inscrit en 2ème année de Master pour présenter le concours. À défaut, il vous faudra justifier d'un diplôme équivalent permettant d'exercer la profession.


Lorsque vous vous inscrivez à l'examen, au mois de septembre généralement, vous choisissez l'une des spécialités suivantes : 

  • Éducation, développement, et apprentissages ; 
  • Éducation, développement, et conseil en orientation scolaire et professionnel.

Pour connaître le programme de l'examen, consultez le site de l'Éducation nationale. Le concours externe présente, en effet, deux épreuves écrites d'admissibilité et deux épreuves orales d'admission. Si vous êtes déjà fonctionnaire, vous passez un concours interne comprenant une seule épreuve écrite et une épreuve orale.

Les concours des personnels d’encadrement de l’éducation nationale

Les postes de directeur d’établissement et d’inspecteur de l’éducation nationale sont ouverts seulement en interne. En effet, vous devez d’abord avoir exercé certains métiers de la fonction publique pour vous présenter à leurs concours d’entrée.

Concours de personnel de direction

Le concours de l’éducation nationale de directeur de collège et lycée est ouvert aux fonctionnaires titulaires de catégorie A. Vous pouvez le présenter si vous avez travaillé 5 ans minimum dans un emploi d’enseignement, d’éducation, ou comme psychologue. Le concours de personnel de direction est composé d’une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

Concours d'inspecteur de l'éducation nationale

Le concours IEN (Inspecteur de l’Éducation Nationale) est ouvert aux fonctionnaires titulaires ayant 5 ans d’expérience dans l’une des professions suivantes :

  • Enseignement ou éducation ;
  • Psychologue de l'éducation nationale ;
  • Personnel de direction d'établissement de l'éducation nationale (enseignement ou formation).

L’épreuve d’admissibilité du concours d’inspecteur de l’éducation nationale consiste en l’envoi d’un dossier de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP). Ensuite, vous présentez un examen oral pour l’admission.

Les concours A.S.S (administratifs, sociaux et de santé)

Outre les métiers d’enseignants, d’autres postes peuvent être exercés au sein de l’éducation nationale. Vous pouvez, en effet, rejoindre le secteur administratif, social ou de la santé. À l’instar des autres concours, les examens pour y accéder sont composés d’épreuves écrites d’admissibilité et d’épreuves orales d’admission.

Ces concours de l’éducation nationale sont accessibles, en interne, aux statuts suivants :

  • Fonctionnaires ;
  • Militaires ;
  • Agents non titulaires de la fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière.

Pour vous présenter ces examens, vous devez être en activité, en détachement ou en congé parental.

Concours administratifs de l’éducation nationale

Au sein de l’éducation nationale, vous pouvez exercer différents métiers administratifs. Les conditions d’accès sont variables d’un concours de l’éducation nationale à l’autre.

Si certains examens, comme celui d’attaché d’administration de l’État, ne peuvent être présentés qu’en interne après 4 années d’expérience. D’autres sont également accessibles pour les personnes non fonctionnaires. Pour le poste d’adjoint administratif, par exemple, vous pouvez présenter le concours quel que soit votre profil. En effet, l’examen ne prévoit aucune condition d’âge ni de diplôme.

A contrario, les conditions sont plus restrictives pour le concours de Secrétaire Administratif de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur (SAENES). Si vous le passez en classe normale, vous devez avoir le baccalauréat ou un équivalent. En classe supérieure, c’est un titre ou diplôme de niveau 5 (BTS, DEUG, DUT, DEUST), ou équivalent, qu’il vous faut justifier.

Métiers sociaux et de santé : concours de l’éducation nationale

Les conditions d’accès aux concours des métiers sociaux et de santé de l’éducation nationale sont plus limitatives. En effet, seules les personnes aux profils bien précis peuvent présenter ces examens.

Métiers de la santé

Les métiers de la santé sont uniquement ouverts aux personnes exerçant déjà ces professions en dehors de la fonction publique. Il s’agit, en effet, de concours uniques sur titres. Aussi, vous devez justifier d’un diplôme, d’un titre ou d’une autorisation d’exercer la profession d’infirmier ou de médecin scolaire.

Pour les deux concours, vous déposez un dossier avant de présenter l’examen. Pour le poste de médecin scolaire, cela fait office d’épreuve d’admissibilité. Vous passez ensuite un entretien avec un jury. Pour devenir infirmière scolaire, par contre, vous avez également, comme pour les autres concours, une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

Après l’obtention du concours, vous êtes nommé médecin stagiaire pendant un an et vous suivez une formation théorique. Cette dernière se déroule à l’École des Hautes Etudes en Santé publique de Rennes, sur 8 à 16 semaines selon votre expérience professionnelle.

Métier sociaux

Le poste d’assistant de service social au sein de l’éducation nationale est accessible par un concours externe ou un concours interne. Pour ce dernier, vous êtes dans l’obligation de disposer de 4 ans d’expérience dans la fonction publique. Dans tous les cas, vous devez remplir les conditions du code de l’action sociale et des familles (art L.411-1 à L411-6).

 Par ailleurs, vous pouvez accéder au poste de Conseiller Technique de Service Social (CTSS) uniquement par un concours interne. Vous devez, en effet, justifier de 6 ans de service dans l’une des fonctions suivantes :

  • Membre du corps interministériel des assistants de service social des administrations de l’État ;
  • Éducateur spécialisé des instituts nationaux de jeunes sourds ou jeunes aveugles ;
  • Assistant socio-éducatif de la fonction publique territoriale ou hospitalière.

Vous êtes intéressé par un concours de l’éducation nationale ? Prenez connaissance du témoignage de Vincent William qui vient de décrocher le CAPES. Ou bien faites notre test en ligne pour savoir si vous êtes prêt à passer le concours de professeur des écoles! 

Partagez cet article

Cet article vous a intérressé ?