Reconversion des enseignants : comment s’y prendre ?

Reconversion des enseignants : comment s’y prendre ?

Selon un sondage du syndicat des enseignants UNSA de 2014, 24 % des professeurs souhaitent changer de métier, soit environ 200 000 personnes. Le nombre de démissions des enseignants du premier degré est d’ailleurs en grande hausse depuis quelques années. De 322 sur l’année scolaire 2011-2012, elles sont passées à 861 sur 2017-2018 . En effet, de nos jours, de plus en plus de personnes exercent différents métiers au cours de leur vie. Vous êtes peut-être d’ailleurs vous-même enseignant souhaitant changer de voie professionnelle ? C’est une démarche qui se prépare et se réfléchit. Que vous désiriez quitter, ou non, l’Éducation nationale ou la fonction publique, vous devez anticiper.

Pourquoi changer de métier quand on est enseignant ?

Enseigner est souvent une vocation. Néanmoins, vous pourriez, un jour ou l’autre, avoir envie de quitter le métier de professeur pour de multiples raisons:

  • Pour exercer une nouvelle profession et donner de nouvelles perspectives à votre vie ;
  • Par lassitude de vos fonctions et/ou de vos conditions de travail ;
  • Pour vous rapprocher de votre conjoint, de vos enfants, ou de vos parents, si vous n’arrivez pas à obtenir de mutation.

Reconversion

Avant de vous lancer dans un changement de carrière après avoir été enseignant, prenez le temps de la réflexion. N’hésitez pas à faire un bilan professionnel et personnel et posez-vous les bonnes questions :

  • Quel secteur d’activité pouvez-vous intégrer avec votre bagage actuel ?
  • Devez-vous passer des diplômes supplémentaires ?
  • Le domaine qui vous intéresse propose-t-il suffisamment de débouchés pour vous permettre de trouver un emploi ?
  • Quelles sont vos perspectives de carrière dans le secteur envisagé ?

Dans tous les cas, il est toujours possible de demander une disponibilité pour tester le métier que vous ambitionnez. Cela évite les déconvenues et réduit la prise de risque. En effet, si le nouveau métier ne vous convenait pas, vous pourriez réintégrer votre poste à l’issue de votre période de disponibilité.

Quels métiers exercer après avoir été enseignant ?

Une chose est sûre : vous souhaitez arrêter d’exercer le métier d’enseignant dans l’Éducation nationale. Mais vous vous demandez quel job choisir…

Rester dans la fonction publique

Quitter votre métier d’enseignant ne veut pas forcément dire sortir de la fonction publique. En effet, vous pouvez pratiquer une autre profession dans l’Éducation nationale, en passant le concours des professeurs, un autre ministère, une institution communautaire ou une organisation internationale. Vous passez alors un concours interne ou demandez un détachement pour une certaine durée (6 mois à 5 ans maximum).

Exercer votre passion

Pour faire de votre passion votre métier, vous pouvez cumuler votre nouvelle activité avec votre job d’enseignant ou entreprendre une reconversion professionnelle. À partir de là, tout est possible ! Vous pouvez devenir intermittent du spectacle, écrire des livres, ouvrir un restaurant, devenir agriculteur, gérer des chambres d’hôtes… Rien ne vous empêche de passer de nouveaux diplômes si besoin.

Enseigner dans une association

Continuer à enseigner en dehors de l’Éducation nationale est également faisable. De nombreuses associations recherchent, en effet, des professeurs pour assister des élèves dans le besoin. Vous les aiderez ainsi à surmonter leurs difficultés scolaires, à se remettre à niveau, ou même à préparer un examen. Par ailleurs, des associations culturelles embauchent également des professeurs pour encadrer diverses activités (musique, informatique, sport, langues étrangères, cuisine…).

À court d'idées de carrière ? Consultez notre article présentant d'autres exemples de métiers que vous pourriez exercer après avoir été enseignant.

Partagez cet article

Cet article vous a intérressé ?