Congé maternité, congé paternité : comment ça marche ?

Congé maternité, congé paternité : comment ça marche ?

Enceinte, à quel moment dois-je informer mon employeur ? Futur papa non marié, ai-je droit à un congé paternité ? Pour démêler les démarches administratives avant la venue du bébé, suivez le guide.

Future maman

Assurance maladie

Le formulaire " Premier examen médical prénatal " doit être envoyé avant la fin de la quatorzième semaine de grossesse.

Employeur

Vous pouvez le prévenir au moment où vous le souhaitez, à condition que ce soit avant le début de votre congé maternité.

Sans-titre-1.png
À savoir :

Pour bénéficier des règles protectrices liées à la maternité, il est opportun de l'en informer suffisamment tôt.

Congé maternité 

Il est de seize semaines et comprend un congé prénatal de six semaines avant la date présumée de l'accouchement et un congé postnatal de dix semaines après la date présumée l'accouchement (6+10).

Congé maternité au troisième enfant 

La durée du congé est dans ce cas portée à vingt-six semaines (8+18). 

Congé maternité pour la naissance de jumeaux 

La durée du congé est alors de trente-quatre semaines (12+22)

Futur papa

Employeur

Vous devez l'informer un mois au minimum avant la date choisie de début du congé, par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre remise en mains propres contre décharge.

Droit au congé paternité et d'accueil de l'enfant

Tous les pères salariés ainsi que, le cas échéant, le conjoint salarié de la mère ou la personne salariée liée à elle par un Pacs ou vivant maritalement avec elle, bénéficient de ce congé, quels que soient :

  1. Leur ancienneté ou la nature de leur contrat de travail (CDI, CDD, temps partiel, intérimaire, saisonnier...) ;
  2. Leur situation familiale (mariage, Pacs, union libre, divorce ou séparation) ;
  3. Le lieu de naissance ou de résidence de l'enfant (en France ou à l'étranger).

Durée du congé paternité et d'accueil de l'enfant

Le congé est de onze jours consécutifs* (dix-huit jours consécutifs(1) pour une naissance multiple) et s'ajoute aux trois jours d'absence autorisés prévus par le Code du travail. Il peut débuter immédiatement après ces trois jours, mais ce n'est pas obligatoire. Seul impératif : il doit commencer dans les quatre mois suivant la naissance de l'enfant.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Le médecin réconforte le patient
L’hospitalisation à domicile encore trop mal connue

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet de prodiguer des soins à un malade chez lui, évitant ainsi son entrée précoce à l’hôpital ou au contraire sa sortie plus rapide. Mais de quoi parle-t-on précisément ? Qui peut bénéficier de l’HAD ? Quelle est la prise en charge ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’HAD qui prend en charge plus de 20 000 patients par jour, toutes pathologies confondues…

Lire la suite
tirelire en forme de cochon et stethoscope
Protection sociale complémentaire de la Fonction publique : une réforme bienvenue

Depuis le 1er janvier 2022, les agents de la Fonction publique d'État bénéficient d'un remboursement de 15 euros par mois sur leur complémentaire Santé. Première étape d'une période transitoire, ce nouveau dispositif doit encore évoluer à compter de 2024. Conditions de prise en charge, modalités de remboursement, bénéficiaires… Explication de texte.

Lire la suite