Prévenir le cancer de la peau

Prévenir le cancer de la peau
En France, 60 000 nouveaux cas de cancer de la peau sont diagnostiqués chaque année, dont 7500 mélanomes. Le syndicat national des dermatos-vénérologues a proposé une semaine de dépistage gratuit du 15 au 19 mai 2017

LES PRINCIPAUX CANCERS DE LA PEAU

• Les carcinomes basocellulaire et spinocellulaire

Ils représentent 90 % des cancers de la peau. Ils apparaissent le plus souvent sur les parties du corps exposées au soleil. Il faut les traiter (en général par ablation chirurgicale) car ils s’étendent..

• Le mélanome

Moins fréquent mais potentiellement mortel, il est vital de le dépister tôt.  L’exposition solaire, surtout les coups de soleil avec cloques attrapés dans l’enfance, majore le risque.

 

Une tâche bizarre : bon à savoir

La détection précoce d’un mélanome augmente considérablement les chances de survie. Voici les cinq signes qui, ensemble ou séparément, doivent vous vous conduire chez un médecin, généraliste ou dermatologue. Vous avez un doute ? Consultez !

  • A comme Asymétrie : les deux moitié de la lésion ne se ressemble pas.
  • B comme Bordure : les contours sont irréguliers.
  • C comme Couleur : des couleurs inhabituelles ou qui changent.
  • D comme Diamètre : une lésion de plus de 6 mm (détecté tôt, le mélanome peut être de taille inférieure).
  • E comme évolution : tout changement de forme, de taille ou de couleur.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Le médecin réconforte le patient
L’hospitalisation à domicile encore trop mal connue

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet de prodiguer des soins à un malade chez lui, évitant ainsi son entrée précoce à l’hôpital ou au contraire sa sortie plus rapide. Mais de quoi parle-t-on précisément ? Qui peut bénéficier de l’HAD ? Quelle est la prise en charge ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’HAD qui prend en charge plus de 20 000 patients par jour, toutes pathologies confondues…

Lire la suite
tirelire en forme de cochon et stethoscope
Protection sociale complémentaire de la Fonction publique : une réforme bienvenue

Depuis le 1er janvier 2022, les agents de la Fonction publique d'État bénéficient d'un remboursement de 15 euros par mois sur leur complémentaire Santé. Première étape d'une période transitoire, ce nouveau dispositif doit encore évoluer à compter de 2024. Conditions de prise en charge, modalités de remboursement, bénéficiaires… Explication de texte.

Lire la suite