Poste à profil : où en est-on ?

Poste à profil : où en est-on ?

Nouveaux critères de mobilité, transparence des procédures, recrutements ciblés : la loi de transformation de la fonction publique entre en vigueur. Elle s’est traduite dès la rentrée 2020 par le doublement des recrutements d’enseignants sur des « postes à profil ». De quoi s’agit-il ?

Comment s’organisent les mutations ?

  • La loi laisse intacte les règles d’affectation des personnels de l’Éducation nationale : le barème indicatif, ses priorités légales, ses classements liés à la situation familiale ou personnelle, à l’expérience et au parcours professionnel, aux bonifications et aux vœux.
     
  • La loi autorise à traiter certaines affectations en dehors des critères du barème, notamment ceux qui exigent une adéquation étroite entre le profil du poste et celui du candidat : les postes à profil.

Ce qui va changer en matière de mobilité à partir de 2020

Développer le recrutement sur des postes à profil

Ce nouveau mécanisme proposé par la loi, qui s’appuie sur les compétences des candidats afin de pourvoir des postes spécifiques, pourrait concerner dans le second degré jusqu'à 12 % des recrutements dès 2020 (contre 7 % en 2019).
 

Le rôle des commissions paritaires

Depuis le 1er janvier, elles ne sont plus consultées en matière de mutation et de mobilité et ne seront plus compétentes s’agissant de l’avancement et des promotions à partir du 1er janvier 2021. Ce sont désormais les lignes directrices de gestion (LDG) qui déterminent les orientations pour les mutations et mobilités ; et même les promotions, à partir de 2021.
 

Améliorer les procédures de mobilité

Désormais, le ministère accompagne tous ses personnels (1,3 million) dans leur projet d’évolution de carrière et de mobilité avec un nouveau service de ressources humaines, mis en place dans chaque académie.
Les personnels dont l’établissement est restructuré au titre d’une mesure de carte scolaire bénéficient d’un accompagnement pour leur formation et ont droit à de nouvelles priorités d’affectation.
 

ampoule-gmf.png
Important

Les avis de vacance des postes à profil sont publiés sur le site de la place de l'emploi public.
Vous pouvez aussi consulter les notes de service relatives à la mobilité fixant le calendrier des procédures, des modalités de dépôt et de traitement des candidatures pour :

les enseignants de premier degré
les enseignants du second degré
les établissements d’enseignement français à l’étranger
les candidats à des emplois de direction


 

option déménagement avec le contrat d’assurance habitation

Préparez gratuitement et en toute sérénité votre déménagement grâce à l’option déménagement avec le contrat d’assurance habitation GMF Domo Pass et/ou bénéficiez de 10 % de remise sur un déménagement chez l’un de nos deux partenaires.

ampoule-gmf.png
Bon à savoir

L’employeur public a la possibilité dans le cadre des nouvelles lignes directrices de gestion (LDG), d’établir des critères dits « subsidiaires » afin de départager les candidats à une mutation et notamment d’accorder une priorité aux agents ayant exercé durablement des fonctions dans un territoire rencontrant des difficultés particulières de recrutement.

 

Mieux connaître les postes à profil

Non assujettis au barème, ces postes sont ouverts à des enseignants volontaires qui seront retenus en fonction de leurs compétences et de leur expérience à l’issue d’un entretien préalable. Ainsi, un postulant ne justifiant pas du diplôme ou du titre requis pourra néanmoins accéder à un poste en fonction de la valeur de ses qualités professionnelles. L’affectation aura alors lieu à titre provisoire.
Le choix d’une affectation sur profil est prioritaire, prenant le pas sur l’obtention éventuelle d’une autre affectation lors de la première phase du mouvement.

Pour en savoir plus sur la gestion de la carrière des enseignants : le rapport « De la gestion quantitative à la gestion qualitative des enseignants » (2018)

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Enseigner dans une école européenne, comment faire ?
Enseigner dans une école européenne, comment faire ?

La France dispose d’un réseau d’enseignement international unique, d’un bout à l’autre de la planète. Mais il existe aussi, à nos frontières, des établissements d’excellence portant un projet de citoyenneté et d’échange culturel communautaire : les écoles européennes. Comment tenter l’aventure ?