Assurance vie : les 5 bonnes raisons d’ouvrir un contrat

Assurance vie : les 5 bonnes raisons d’ouvrir un contrat

L’assurance vie est le véritable « couteau suisse » de l’épargne par la souplesse de son usage, ses avantages fiscaux, la disponibilité des sommes investies et les performances qui peuvent être visées. Voici 5 bonnes raisons d’ouvrir un contrat sans tarder.

Les-echos.png1- Assurance vie : pour valoriser son épargne

Avec l’assurance vie, vous avez la possibilité d’investir votre épargne à votre rythme. Vous avez le choix de le faire ponctuellement ou régulièrement (prélèvement mensuel, trimestriel…). En outre, l’assurance vie vous donne accès à un très large choix de supports pour investir : des fonds en euros sécurisés et garantis, des supports actions ou immobilier pour aller chercher de la performance, par exemple.

2- Assurance vie : pour préparer sa retraite

Un revenu complémentaire pendant sa retraite, c’est toujours utile et apprécié. Avec l’assurance vie, vous bénéficiez d’un outil particulièrement souple pour l’organiser, en profitant alors de votre épargne, par exemple, sous forme d’un capital. Et au bout de huit ans de détention du contrat, vous avez la possibilité de retirer chaque année tout ou partie de votre épargne en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux. Toujours composée à la fois d’une part de votre capital de départ, augmenté d’une part des produits obtenus, la part de capital de départ n’est alors jamais imposée, ni taxée. Les gains, eux, ne le sont qu’au-delà de 4 600 € par an pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, et de 9 200 € pour un couple soumis à imposition commune. Dans tous les cas, les produits du contrat sont soumis à prélèvements sociaux.

3- Assurance vie : pour transmettre facilement

L’assurance vie permet de transmettre des capitaux (hors succession) au(x) bénéficiaire(s) désignés. Dans ce cadre, ce produit bénéficie d’un régime fiscal particulièrement avantageux. En effet, les versements effectués avant les 70 ans de l’assuré et leurs produits sont exonérés de droits de succession(1) jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire(2) en application de l’article 990 I du code général des impôts. Cela en est fait un outil de transmission très efficace, d’autant plus que vous restez totalement libre d’en désigner le(s) bénéficiaire(s) comme bon vous semble.

4- Assurance vie : pour constituer une épargne pour un enfant

À la naissance d’un enfant ou quelques années après, il est fréquent qu’un Livret A soit ouvert à son bénéfice. Mais il est également possible d’ouvrir un contrat d’assurance vie. Avec un objectif de long terme et un investissement diversifié entre fonds en euros garanti et unités de compte qui comporte un risque de perte en capital, il est possible de viser une performance qui complètera celle d’un livret A.

5- Assurance vie : pour bénéficier d’une trésorerie

Avec l’assurance vie, vous bénéficiez d’un outil efficace pour faire face à des besoins ponctuels de trésorerie. En effet, par le mécanisme de l’avance, vous pouvez, pour un montant, une durée et un taux d’intérêt déterminés, emprunter pour un coût inférieur à ce qui vous en coûterait en ayant recours à un prêt à la consommation classique.

Ce contenu a été réalisé en collaboration par la GMF et Les Echos Publishing.

2- Assurance vie : pour préparer sa retraite

Un revenu complémentaire pendant sa retraite, c’est toujours utile et apprécié. Avec l’assurance vie, vous bénéficiez d’un outil particulièrement souple pour l’organiser, en profitant alors de votre épargne, par exemple, sous forme d’un capital. Et au bout de huit ans de détention du contrat, vous avez la possibilité de retirer chaque année tout ou partie de votre épargne en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux. Toujours composée à la fois d’une part de votre capital de départ, augmenté d’une part des produits obtenus, la part de capital de départ n’est alors jamais imposée, ni taxée. Les gains, eux, ne le sont qu’au-delà de 4 600 € par an pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, et de 9 200 € pour un couple soumis à imposition commune. Dans tous les cas, les produits du contrat sont soumis à prélèvements sociaux.

Quel est votre objectif ?

Constituer et valoriser un capital, épargner pour vos enfants, transmettre un capital, prévoir votre succession, préparer votre départ en retraite...

Nous vous aidons à trouver la solution qui vous convient.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Épargne : pensez à la diversifier !
Épargne : pensez à la diversifier !

Selon le baromètre 2021 de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), les Français épargnent 240 euros en moyenne par mois. Épargner permet de faire face à un coup dur ou de prévoir des projets sur le long terme (achat d’un logement, changement d’un véhicule). Et pour faire fructifier son épargne, plusieurs stratégies peuvent être adoptées selon vos besoins et vos objectifs notamment. Quelle épargne choisir ? Pour quels livrets opter ? Découvrez nos conseils avisés pour optimiser votre épargne à long et court terme.

Lire la suite
Jeune femme épargnante chez GMF
Le taux du fonds en Euros bien positionné dans un environnement complexe

Dans un contexte difficile lié à la crise sanitaire, et malgré une année 2021 marquée par une reprise globale de l'économie mondiale la baisse sur les taux d’intérêts continue de s’observer, ce qui impacte les fonds en euros proposés dans le cadre de l'assurance vie. Une situation inédite et un sacré challenge à relever pour les acteurs de ce marché. Mais chez GMF, notre stratégie a toujours été basée sur une priorité, celle d’être solide pour accompagner nos assurés sur le long terme. Aussi, et malgré ce contexte, GMF accompagne et conseille ses clients de manière très compétitive, et leur permet d’envisager sereinement l'avenir de leur épargne investie en euros. On vous explique tout !

Lire la suite