Comment déclarer une succession ?

Comment déclarer une succession ?

Au décès d’un proche, vous devez obligatoirement déclarer la succession auprès de l’administration fiscale. GMF vous conseille sur les différentes étapes à suivre.

QUI DOIT DÉCLARER LA SUCCESSION ?

La déclaration de succession doit être effectuée par les héritiers, donataires ou légataires. Les héritiers sont solidaires dans le paiement des droits de succession, il est donc possible de ne faire rédiger la déclaration que par un seul des héritiers.

QUE FAUT-IL DÉCLARER ?

La déclaration de succession comprend notamment le détail de l’ensemble des biens de la succession, les dispositions testamentaires et celles liées au contrat de mariage, les renseignements sur le défunt et toutes les personnes appelées à la succession, le rappel des donations antérieures effectuées par le défunt.

COMMENT DÉCLARER LA SUCCESSION ?

Le recours à un notaire est obligatoire pour les successions égales ou supérieures à 5 000 euros, ou comportant un bien immobilier, ou comprenant un testament ou une donation entre époux.

La déclaration de succession est à rédiger sur plusieurs formulaires téléchargeables sur le site de l’administration française www.service-public.fr. Les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie devront joindre à la déclaration un formulaire spécifique.

OÙ FAUT-IL LA DÉPOSER ?

La déclaration est à déposer au Centre des Finances Publiques (SIE-pôle enregistrement) du domicile du défunt. Dans le cas où le défunt résidait à l’étranger, elle est à adresser au service des impôts des particuliers non-résidents.

QUAND FAUT-IL DÉPOSER LA DÉCLARATION DE SUCCESSION ?

La déclaration de succession est à déposer dans les 6 mois du décès si le décès a eu lieu en France métropolitaine et dans l’année qui suit le décès pour les autres cas.

Découvrir nos solutions patrimoniales

Quel est votre objectif ?

Constituer et valoriser un capital, épargner pour vos enfants, transmettre un capital, prévoir votre succession, préparer votre départ en retraite...

Nous vous aidons à trouver la solution qui vous convient.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Le don familial de sommes d'argent
Le don familial de sommes d'argent

Si vous souhaitez transmettre une somme d'argent, de votre vivant, à vos enfants ou vos petits-enfants, vous avez la possibilité de bénéficier de l’exonération supplémentaire prévu pour les dons de sommes d'argent. GMF vous explique son fonctionnement.