Retraite : vos questions, nos réponses

Retraite : vos questions, nos réponses

Quel est l’âge légal pour bénéficier de la retraite ? Pourquoi doit-on garder nos bulletins de salaire ? Trouver les réponses à vos questions.

1. Si mon entreprise ne me propose pas de dispositifs d'épargne retraite, puis je cotiser moi-même ?

Vous cotisez obligatoirement à une caisse de retraite complémentaire. Toutefois cette démarche peut s'avérer insuffisante le moment venu. Aussi est-il préférable de prévoir un complément de retraite, en épargnant sur un contrat d'assurance vie ou un PER (Plan d'Epargne Retraite).

Lancé en octobre 2019, le PER est destiné à remplacer les dispositifs d'épargne retraite qui existaient jusqu'alors et qui ne seront plus proposés à partir du 1er octobre 2020 comme le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) par exemple. 

2. Quel pourcentage de son salaire net doit-on épargner pour s'assurer une retraite correcte ?

Il n'y a pas de pourcentage spécifique à consacrer à la retraite. C’est à vous de définir la part que vous souhaitez épargner pour vous constituer un complément de retraite.

3. Quel est l'âge légal pour bénéficier de la retraite ?

Pour les salariés du secteur privé pour les fonctionnaires appartenant à la catégorie "sédentaire"

  • Pour les personnes nées à partir de 1955, l'age légal de départ à la retraite est de 62 ans 
  • Pour les personnes nées avant 1955, l'age légal de départ à la retraite diffère selon l'année de naissance

Pour les fonctionnaires relevant de la catégorie "active" :

  • L'âge minimum légal de départ en retraite est de 57 ans.

4. J’ai connu des périodes de chômage au cours de ma carrière. Quelle incidence sur ma retraite ?

Les périodes de chômage indemnisées sont prises en compte en tant que périodes assimilées (50 jours d’indemnisation permettant de valider un trimestre).

Sous certaines conditions, les périodes de chômage non indemnisées peuvent être prises en compte pour faire valoir vos droits à la retraite. 

5. Pourquoi doit-on garder nos bulletins de salaire ?

Ils vous permettront de vérifier que les informations détenues par votre caisse, au travers par exemple du relevé de carrière, sont complètes et ne comportent aucune erreur. Si c'est le cas, vous pourrez produire vos bulletins de salaire pour les corriger.  

6. Qu'est-ce que les points de retraite ?

C'est un mécanisme de calcul de la retraite utilisé principalement par les régimes complémentaires (Arrco, Agirc, Ircantec). Au lieu de calculer la retraite comme un pourcentage de salaire, chaque année, ces régimes attribuent aux assurés un certain nombre de points calculés en fonction du montant de leurs cotisations. La pension est égale au nombre total de points acquis multiplié par la valeur du point en euros. 

7. J’ai effectué de longues études, qu'en sera-t-il de ma retraite ?

Vous avez la possibilité de racheter, sous certaines conditions, jusqu'à 3 ans de cotisations, soit 12 trimestres, au titre d'années d'études supérieures, si vous avez obtenu le diplôme ou avez été admis dans une grande école ou dans une classe préparatoire aux grandes écoles. 

Les personnes ayant débuté tardivement dans la vie active compte tenu de leurs années d'études supérieures notamment, peuvent demander la liquidation de leur retraite de base à l'âge à partir duquel ils pourront bénéficier du taux plein, quelque soit la durée d'assurance. Cet âge varie entre 65 ans et 67 ans, selon l'année de naissance.

Quels revenus à la retraite ?

Afin d'anticiper l'éventuelle baisse de revenus que vous devrez supporter à la retraite, estimez dès maintenant le montant de votre future pension de retraite, en vous basant sur votre vie professionnelle.

Faire une simulation

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Assurance vie : ce qu’il faut savoir pour prendre les bonnes décisions
Assurance vie : ce qu’il faut savoir pour prendre les bonnes décisions

Avec 54 millions de contrats souscrits, 1 700 milliards d’euros investis et plus de 30 millions de Français concernés en tant que souscripteurs ou bénéficiaires(1), l’assurance vie est, juste après l’immobilier, le placement star. Pourquoi ? Voici les 5 raisons de ce succès incontesté.