En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies       En savoir plus sur les données personnelles

Comment rédiger une lettre de condoléances ?

Condoléances, fleurs & rites funéraires

Dernière mise à jour le 13/02/2018Note 0 (0 avis)

Dans le même dossier :

Il est toujours délicat de rédiger une lettre de condoléances. Que faut-il écrire ? Dans quels cas et pour qui ? Quel vocabulaire employer ?

Manifester sa tristesse lors d’un décès peut se faire de différentes façons. Lorsqu'on se trouve très proche de la personne disparue, famille ou ami, l'idéal serait plutôt de téléphoner à sa famille pour lui assurer de son soutien ou proposer son aide. Mais si les mots manquent, si l’émotion est trop forte, rédiger une lettre de condoléances vous aidera à faire passer votre message grâce à des mots soigneusement choisis.

En fonction de votre relation à la personne décédée

Si le défunt faisait partie de vos relations amicales, vous pouvez tout simplement laisser votre imagination et vos souvenirs prendre le contrôle de votre stylo. Mais attention n’écrivez pas une lettre de condoléances trop longue. Rappelez des anecdotes, de bons moments.

En revanche, si le défunt était plutôt une relation professionnelle ou une connaissance que vous appréciez, vous pouvez vous en tenir à rédiger une lettre de condoléances plus formelle.

Rédiger une lettre de condoléances en pratique

La rédaction d’une lettre de condoléances est délicate, car elle parvient à la famille lorsque celle-ci traverse un moment de désarroi. Il est donc recommandé d'écrire ce message à la main. Choisissez plutôt un papier à lettres blanc ou une couleur neutre telle que le gris. Il est tout à fait possible d'envoyer une carte. Pour rédiger votre lettre de condoléances, utilisez là encore une encre neutre, bleu ou noir. Eviter d’utiliser du rouge, trop agressif.

Quelques impairs à éviter

La lettre de condoléances ne devrait pas aborder un sujet étranger au décès de la personne.

Il est conseillé d’éviter l'emploi de certains termes comme le mot "mort" qui peut sembler brutal dans ces circonstances. D’autres expressions sont à préférer telles que "décès" ou "disparition".

Créer votre lettre en ligne

La GMF met à votre disposition un outil qui vous permet de créer une lettre de condoléances personnalisée à imprimer ou à envoyer par email.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

La question clé :

Préparer sa fin de vie : comment s'organiser pour avoir l'esprit tranquille ?

Découvrir la réponse