Pourquoi organiser ma succession ?

Pourquoi organiser ma succession ?

En l'absence de l'expression de la volonté du défunt pour sa succession, son patrimoine est réparti entre les héritiers selon des règles par défaut.

Sans organisation de la succession, la loi française applique des principes par défaut pour la répartition du patrimoine entre les héritiers. Avec, dans l'ordre :

  • les descendants (enfants, petit­s-enfants, arrières petits-enfants,…) et les père et mère,
  • le conjoint,
  • les frères et sœurs ou neveux et nièces,
  • tous les ascendants (autres que les père et mère),
  • les oncles, tantes, cousins et cousines.

Assurance vie ou assurance décès ?

Choisissez la meilleure solution selon vos besoins et votre budget.

Faire une simulation

Organiser sa succession est un moyen de répartir ses biens entre les héritiers d’une autre manière. Il est de cette façon possible de protéger davantage son conjoint ou d’avantager un enfant qui nécessiterait un plus grand soutien financier par rapport à ses frères et sœurs par exemple (handicap, maladie, etc.).

En outre, il vous sera possible de léguer des biens à quelqu’un de votre entourage avec qui vous n’entretenez aucun lien de parenté.

Quel est votre objectif ?

Constituer et valoriser un capital, épargner pour vos enfants, transmettre un capital, prévoir votre succession, préparer votre départ en retraite...

Nous vous aidons à trouver la solution qui vous convient.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Le don familial de sommes d'argent
Le don familial de sommes d'argent

Si vous souhaitez transmettre une somme d'argent, de votre vivant, à vos enfants ou vos petits-enfants, vous avez la possibilité de bénéficier de l’exonération supplémentaire prévu pour les dons de sommes d'argent. GMF vous explique son fonctionnement.