En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Arles défend le handi-secourisme

A Arles, apprendre les gestes qui sauvent n'est plus réservé aux personnes valides. Le personnel municipal en situation de handicap peut désormais se former aux premiers secours et obtenir ainsi un diplôme reconnu.

En 2017, la ville d'Arles a organisé la première formation de prévention et de secours civique de niveau 1 ouverte aux personnes en situation de handicap, en partenariat avec l'Association des Paralysés de France, l'Association A Cloche Pied et les Secouristes Français Croix Blanche du pays d'Arles. A l’issue de cette session gratuite, les 14 participants, parmi lesquels six agents avec un handicap ou à mobilité réduite, ont obtenu leur diplôme PSC1.

Dispensée à un public mixte, la formation a permis aux agents d’aborder ensemble les questions liées au handicap dans la vie quotidienne ou en situation professionnelle. Acteurs à part entière de la sécurité civile, ces citoyens comme les autres passent ainsi du statut d’aidé à celui d’aidant. Désormais, eux aussi peuvent transmettre et dispenser les gestes qui sauvent. Un acquis officiellement reconnu depuis la parution au Journal Officiel de l'arrêté du 11 mars 2017. Les élus, qui font de ce diplôme un outil d’insertion et de lutte contre l’exclusion des personnes handicapées, comptent bien inscrire ce projet citoyen dans la durée.

Prochaine étape : proposer cette formation à d’autres structures (Centre Communal d’Actions Sociales, Communauté d’Agglomération, Office de Tourisme) et former les personnes en situation de handicap à devenir eux-mêmes formateurs en secourisme.

Je vote pour ce projet