NOUVELLE-AQUITAINE : LA CHASSE AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE EST OUVERTE !

Depuis 2015, la Nouvelle-Aquitaine travaille en collaboration avec des partenaires institutionnels et associatifs pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans les cantines des lycées.

Un projet collaboratif d'envergure

En Charente, plusieurs lycées ont expérimenté le programme “Gaspillage Alimentaire Réduire-Prévenir“ (GARP). Approvisionnement, qualité des produits, tri et valorisation des déchets, les élèves et le personnel de restauration sont au cœur du dispositif. De son côté, la région et son réseau de partenaires sensibilisent les élèves, forment le personnel des cuisines et aident les établissements à collecter et à valoriser les déchets. Une démarche qui a porté ses fruits : en un an, le volume de déchets a considérablement diminué (-26% de pain au déjeuner, -16% de déchets en cuisine, -5% de déchets sur les plateaux-déjeuners). Fort de ce succès, la Nouvelle-Aquitaine souhaite étendre ce programme aux 295 lycées publics de la région.

Une démarche alimentaire globale

Au fil du temps, le projet s’est étoffé. Les pratiques en cuisine ont évolué (grammages, justes cuissons), le service s’est amélioré (accueil, mise en valeur des plats), les menus à thèmes se sont développés, des producteurs locaux et/ou bio se sont invités dans les cantines, les établissements se sont équipés (balances pour peser les bio déchets, tables de tri), un groupement départemental d’enlèvement des déchets a été mis en place, le don de surplus alimentaire s’est organisé, les supports de communication se sont multipliés. L’ensemble de ces actions ont été répertoriées dans un guide méthodologique à destination des prochains candidats au GARP qui devront signer une charte et inscrire la restauration scolaire dans leur projet d’établissement. Miser sur la sensibilisation des citoyens de demain pour en finir avec le gaspillage alimentaire, une (vraie) bonne idée, qui devrait rapidement faire des émules !

Je vote pour ce projet