GMF/Unapei : 30 ans d’actions pour améliorer le quotidien des personnes handicapées

Depuis près de 30 ans, GMF s’engage aux côtés de l’UNAPEI pour accompagner les personnes handicapées mentales.

A travers ce partenariat, GMF soutient et encourage les initiatives menées par les associations membres (accessibilité des lieux publics, scolarisation, aide au travail), propose des actions de sensibilisation sur les risques routiers, crée des contrats sur-mesure et des tarifs privilégiés pour les salariés et les familles adhérentes.

L'UNAPEI : le combat de 550 associations en faveur des handicapés

L'Unapei est la première fédération française d'associations représentant et défendant les intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles. Au total, elle rassemble 550 associations, 72 000 bénévoles, 94 000 salariés et 55 000 familles adhérentes pour accompagner 200 000 personnes handicapées. Son but : améliorer leur qualité de vie au quotidien, soutenir leurs familles et rendre la société plus accueillante à leur égard. Chaque association est administrée par des parents, des proches et des personnes handicapées. Leur point commun : la solidarité et l’esprit d’entraide, l’engagement altruiste, la collaboration harmonieuse entre militants, élus et professionnels.

GMF / UNAPEI : Un partenariat étendu

Le rapprochement de l'UNAPEI avec un autre partenaire de GMF, les parcs nationaux de France, traduit la volonté de mener des projets autour de valeurs communes. Ce partenariat s'inscrit dans le programme « Nature en Partage » mené par GMF et les parcs nationaux de France, dont l’un des objectifs est de faciliter l’accès à la nature aux personnes en situation de handicap. Première concrétisation de ce partenariat : une sortie escalade dans le Parc national des Calanques de Morgiou avec les enfants d’une association marseillaise. Un événement rendu possible grâce à la réunion de bénévoles, de salariés et des équipes du Parc national.

Des contrats adaptés pour les personnes handicapées

Pour favoriser et développer cet esprit de solidarité, GMF propose des garanties spécifiquement dédiées au handicap. Pas de majoration en cas de véhicule adapté aux handicaps moteurs, une protection juridique en cas d’abus de faiblesse ou encore des aménagements fixes spécifiques du domicile (rampe, ascenseur, élévateur). GMF s’engage également aux côtés des salariés des associations de l’UNAPEI en leur proposant des produits d’assurance et une offre tarifaire dédiée.

Auprès de l’UNAPEI, GMF est engagée sur le long terme dans un partenariat solide et pérenne pour répondre aux besoins et aux préoccupations quotidiennes des personnes handicapées.

Le prix Unapéi GMF 2019 salue le numérique comme levier d'intégration

Pour cette 3ème édition du prix Unapei-GMF, les outils numériques au service du handicap sont mis à l'honneur. Les associations ont, en effet, concouru cette année sur le thème des nouvelles technologies qui facilitent l’accès de tous à la communication. Les trois lauréates ont développé des dispositifs qui permettent aux personnes en situation de handicap de communiquer et d’échanger avec les autres.
  • Outils numériques & handicap
  • Les projets récompensés lors du prix Unapei-GMF 2019
  • Partenariat "Comm'Handi"
  • Réseau social "ApFamilyLink"
  • Atelier vidéo "Imag'in Action"

Grâce aux outils numériques, les personnes ayant des difficultés à  communiquer compensent par d’autres moyens d’expressions. Commandes oculaires, synthèse vocale, tablette sonore, jeux ludiques… En leur donnant la possibilité d’exprimer leurs besoins et leurs envies, les nouvelles technologies permettent à ces personnes en situation de handicap de se socialiser, d’apprendre, ou de se rendre plus autonomes (en dehors de leur établissement d’accueil notamment).

En 2019, le prix Unapei-GMF a récompensé trois associations pour leurs outils numériques au service du handicap.

Dans le cadre du partenariat « Comm’Handi », l’association Adapei Var-Méditerranée et l’Université de Toulon développent diverses interfaces de communication :

  • Lunettes avec pointeur laser pour effectuer des choix ;
  • Clavier virtuel ou synthèse vocale pour faire passer des messages ;
  • Tablette sonore pour exprimer des demandes et répondre à des questions fermées ;
  • Jeux éducatifs et ludiques basés sur la désignation par le regard, pour accéder aux apprentissages scolaires.

Professeurs et étudiants de l’IUT travaillent en collaboration avec les équipes médicales des établissements d’accueil des jeunes polyhandicapés. Ainsi, ils créent des outils numériques adaptés et personnalisés selon les besoins des enfants pris en charge. Peu coûteux, ces dispositifs sont amenés à être ensuite utilisés par les familles à leur domicile.

Youtube est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Paramétrez vos cookies

Les pensionnaires de la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Soleil utilisent le réseau social « ApFamilyLink », développé par l’association Adapei 69. Via le partage de photos, de vidéos et de messages, les 55 résidents polyhandicapés présentent leur quotidien à leurs proches. Initialement adoptée par les personnes âgées (« ApSenioLink »), cette solution combine plusieurs outils numériques au service du handicap :

  • Un site internet sur lequel le personnel de la MAS charge les données ;
  • Une application Smartphone qui permet aux familles de consulter les documents ;
  • Une tablette tactile simplifiée, utilisée par les résidents de la MAS (consultation des contenus, envoi de messages aux proches…).

Youtube est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Paramétrez vos cookies

À l’établissement La Licorne, situé à la Roche-sur-Foron, les résidents participent à l’atelier vidéo « Imag’in Action ». Ces adultes, présentant des handicaps qui les empêchent d’occuper une activité professionnelle, même adaptée, réalisent de nombreux projets audiovisuels. Reportages, films, documentaires… Ils produisent également la vidéo du Conseil de la Vie Sociale (CVS), une instance indispensable à la vie de la structure.

Réalisé par et pour les résidents, ce film d’une vingtaine de minutes leur permet de mieux comprendre les enjeux du CVS. Aidés par leurs éducateurs, les résidents travaillent comme des professionnels : tournage et montage des images, interviews… Par ailleurs, pour rendre le CVS compréhensible de tous, ils utilisent des modes de communication autres que la parole, comme les "pictos".

Prix Unapei-GMF 2019

Découvrez les lauréats !

En savoir plus