En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Réussir une sortie scolaire

Delphine Loez - 25/07/2016

Jacques O. enseigne l’histoire et la géographie depuis 18 ans, au collège. Adepte des sorties scolaires, il nous partage son expérience. Pour réussir une sortie, un seul impératif : la préparer !

Anticiper la sortie scolaire

Les sorties scolaires sont formidables. Elles permettent d’apprendre autrement, de créer des liens entre les élèves, les matières... Seul mot d’ordre : anticiper ! Tout le reste coule de source. Si la sortie est bien préparée, ensuite, il n’y a pus qu’à en profiter.

Moi, je m’y prends à peu près un an à l’avance. Je conçois le projet pédagogique pendant les vacances de printemps, avec les collègues intéressés et demande des devis.  Comme cela, à la rentrée, le budget du voyage est connu et peut être présenté au conseil d’administration ou au conseil d’école. Ensuite, je préviens les parents.

Définir le projet de sortie scolaire

Je choisis toujours un projet pédagogique qui s’inscrit dans le programme, afin que la sortie ait du sens. Je privilégie la transversalité. Je trouve cela plus intéressant quand plusieurs disciplines sont concernées Cela permet aussi d’impliquer d’autres enseignants, je détesterais monter un projet de sortie scolaire seul.

Dès la rentrée, en attendant même que la sortie soit acceptée par l’inspecteur d’académie, je la prépare en classe. Sans en parler tout de suite aux élèves, afin qu’ils ne soient pas déçus. Pour notre voyage à Paris, par exemple, ma collègue d’arts visuels a commencé par analyser des œuvres que nous avons vues au musée d’Orsay. Moi, j’avais fait le lien entre la période que nous étudions et les monuments que nous avons visité. En tout cas, si je monte un projet de sortie, je m’engage à aller jusqu’au bout.

reussir_sortie_scolaire_gmf_1 (459479551)

Faire des choix de sorties

Il faut viser le public. Le voyage concernera-t-il une classe, tout un niveau voire le collège entier ? Très rapidement, je fais faire des devis pour pouvoir choisir le transport et pour l’hébergement. Les auberges de jeunesse sont parfois une bonne solution. Je vérifie toujours auprès des organismes qui proposent des voyages clé en main s’ils n’en ont pas un qui corresponde à ce que je prévois d’organiser.

Et, même si le projet de voyage scolaire n’est pas encore validé, j’effectue des réservations sans arrhes, afin de mettre toutes les chances de mon côté.

Financer le projet de sortie scolaire

Dès que le coût de la sortie est fixé, je demande une subvention aux collectivités territoriales : mairie, conseil régional… Et je vérifie toujours auprès de l’académie si par chance, une partie du voyage ne peut pas être prise en charge. Ensuite, je me tourne vers les associations de parents d’élèves. Elles peuvent récolter de l’argent pour financer notre voyage. Dans mon collège, elles sont très actives : ventes de gâteaux à la sortie de l’écoles, vides grenier, stand de papier cadeau…

Je me souviens d’une personne qui ne pouvait pas payer le voyage de son fils et que le centre communal d’action sociale avait aidée. Je crois aussi que l’association des chèques vacances peut participer financièrement à une sortie scolaire, tout comme certains comités d’entreprises. Jusqu’à présent, aucun de mes élèves n’est resté sur le carreau. Je ne pourrais pas le supporter : les sorties scolaires doivent être pour tous.

Une confiance renouvelée
  • 3,47
    millions de sociétaires à nous faire confiance

  • 99%
    de clients satisfaits(1)

  • 1er
    assureur des agents du service public(2)