En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Etes-vous bien préparé à une catastrophe naturelle ?

Publié le 30/11/2016

La GMF vous présente les règles de sécurité à suivre, afin de limiter les risques pour vous et votre famille lors d’une catastrophe naturelle.

Sinistre-habitation-catastrophe-naturelle

 

A quels sinistres majeurs votre habitation est-elle exposée ?

Pour connaître les risques majeurs auxquels vous pouvez potentiellement être exposé dans votre Département, consultez le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) ou, plus près de votre résidence, le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).

Par ailleurs, un document, intitulé “État des Risques” doit impérativement être remis à l’acheteur ou au locataire lors de chaque transaction immobilière.

 

Quelles sont les gestes à connaître et à respecter pour assurer la sécurité de votre domicile en cas d’alerte ?

Lors de situations d’urgences, il est nécessaire de sécuriser son habitation. Les adultes et les enfants, en capacité de le faire, doivent savoir comment couper l’alimentation en eau, en électricité et en gaz.

 

Que faire si l'habitation est confinÉe lors d'une catastrophe naturelle ? 

Si le risque est lié à un nuage toxique (accident industriel, camion-citerne...)

Il faut choisir une pièce avec un minimum d’ouverture ou mieux sans fenêtre, située au-dessus du niveau du sol, si possible opposée à la source de danger et proche des sanitaires.

s'il y a un risque d’inondation

Identifiez un espace refuge dans votre domicile qui soit, au contraire, le plus élevé possible (mezzanine, étage) ou dans votre voisinage immédiat.

 

Les bons réflexes après le sinistre... 

Vous sentez une odeur de gaz ?

Vous devez vous éloigner et appeler les services de secours (sapeurs-pompiers et le service d’urgence gaz).

Votre habitation a été endommagée ?

Faites votre déclaration de sinistre auprès de votre assureur et attendez le passage ou l’autorisation de l’expert avant de commencer le nettoyage.

L’indemnisation au titre des catastrophes naturelles, comment ça marche ?

Lors d’une catastrophe naturelle, vous ne pourrez être indemnisés par votre assureur que si la commune est reconnue en état de catastrophe naturelle par un arrêté interministériel.

Vous devez informer dès que possible votre assureur de l’étendue des dégâts et établir la liste des dommages subis.

Sinistre habitation

 

Retrouvez tous ces conseils et bien d’autres dans notre guide GMF. 

Consulter le guide "Plan Familial de Mise en Sûreté"

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser