Comment réduire le stress des soignants pendant l’épidémie de Covid-19 ?

La crise du Covid-19, par son ampleur et parce qu’elle s’étend dans la durée, touche durement le personnel hospitalier. Plusieurs études le montrent, vous êtes chaque jour confrontés à des risques psycho-sociaux nombreux et variés. C’est pourquoi GMF a décidé de mettre à votre disposition un module d’e-learning pour vous aider à mieux gérer votre stress.

Comment réduire le stress des soignants pendant l’épidémie de Covid-19 ?

30 % des internes souffrent des symptômes de stress post-traumatique depuis la crise du coronavirus. C’est le résultat d’une étude* publiée par l’InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI) qui souligne que 47,1 % des internes interrogés présentent des symptômes d’anxiété, 18,4 % des symptômes dépressifs et 29,8 % déclarent présenter des signes de stress post-traumatique. D’autres études font le même constat, à l’image de celle menée par l’université de Madrid qui observe que 51 % des 1 200 soignants interrogés ontdes symptômes dépressifs et 53 % des signes compatibles avec un stress post-traumatique.

Stress et troubles psycho-sociaux : les effets collatéraux du coronavirus

Soumis depuis le début de la pandémie à une surcharge de travail dans des conditions de stress intense, vous êtes, en tant que personnels hospitaliers,  particulièrement exposés aux risques psychosociaux (stress, épuisement professionnel, anxiété, troubles du sommeil…). L’arrivée d’un virus inconnu, la prise en charge de patients dans des états graves, la crainte d’être contaminé, les matériels de protection qui ont tardé à être livrés… sont autant de facteurs qui accroissent votre stress au quotidien.

GMF mobilisée pour vous aider à gérer vos angoisses et réduire votre stress

Plus que jamais mobilisés à vos côtés, avec la mise à disposition de moyens matériels, nous avons aussi souhaité vous proposer un module d’e-learning de gestion du stress basé sur la méthode TIPI. L’objectif ? Vous aider à vous débarrasser simplement et durablement d’une cause de stress et des sensations physiques associées. Grâce à ce e-learning développé par GMF et mis gratuitement à votre disposition, vous devenez rapidement autonome (en 2 fois 20 minutes) : vous pouvez utiliser cette méthode à tout moment de votre journée !

GMF s'est associé au CHU de Montpellier pour y inclure une étude scientifique pour évaluer l'efficacité du e-learning et de la méthode TIPI.

La méthode TIPI : une aide à la régulation émotionnelle

Développée par le français Luc Nicon, expert en pédagogie et en communication comportementale, la méthode de « régulation émotionnelle » TIPI permet de se libérer durablement des peurs ou émotions stressantes et handicapantes au quotidien. Concrètement, au moment où une émotion indésirable survient, il s’agit d’observer les sensations physiques qui l’accompagnent (nœud au ventre, palpitations, mains moites…), de les laisser évoluer et se transformer sans intervenir jusqu’à l’apaisement. Moins de trente secondes suffisent pour autoréguler ses émotions. Selon Patrick Favennec, initiateur de ce projet, plus de la moitié des salariés formés l’ont utilisé avec succès  une ou plusieurs fois ! 95 % la recommandent aujourd’hui à leurs collègues.

* Étude réalisée par l’ISNI auprès des internes en médecine de toutes les spécialités entre le 20 mars et le 11 mai 2020.

Comment bénéficier du e-learning ?

Vous êtes soignant et vous souhaitez tester en avant-première la méthode TIPI ?

Vous pouvez vous inscrire en ligne maintenant en cliquant ici.

Vous recevrez prochainement une newsletter ainsi qu’un emailing personnel courant octobre qui vous permettront aussi de vous inscrire en ligne.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Les travailleurs sociaux, qui sont-ils ?
Les travailleurs sociaux, qui sont-ils ?

La France compte 1,2 million de travailleurs sociaux. Ces héros du quotidien occupent des métiers d’une grande variété : éducateur spécialisé, assistant(e) maternelle, aide médico-psychologique, assistant(e) sociale… Tous accompagnent chaque jour et du mieux possible les personnes en difficulté. Alors à l’occasion de la Journée Mondiale du Travail Social qui se tiendra le 17 mars 2020, faisons connaissance avec la réalité du travail social en France.