En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Baignade : les enfants sous haute vigilance

Publié le 16/06/2016

Une vague puissante, un bateau pneumatique qui se renverse… : face aux dangers de la baignade, nous ne sommes jamais trop prudents avec nos enfants. Petit manuel de vigilance à la mer comme à la piscine.

À la mer

  • Dès le premier jour des vacances, informez-vous sur les plages, les courants et les marées. Pour vous baigner, choisissez les zones surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide. Vous pouvez retrouver la liste de ces plages à l’office de tourisme local. Attention, cela ne vous décharge pas de la surveillance de vos enfants !
  • Accompagnez dans l’eau les plus jeunes, en particulier ceux qui ne savent pas encore bien nager,  sans omettre l’outil indispensable du parfait apprenti nageur : les brassards, à choisir marqués de la norme NF et adaptés à l’âge et au poids de l’enfant. Vous pouvez les coupler avec un maillot de bain ou un gilet flotteur. En revanche, méfiez-vous des bouées rondes et autres articles flottants (matelas, bateau pneumatique, bouée-siège…) : ils ne protègent pas de la noyade.

À la piscine

  • Piscine privée : si ce n’est déjà fait, équipez votre piscine d’un dispositif de sécurité, obligatoire depuis 2006 (barrières, abri ou couverture et alarme sonore). Pensez à poser une perche et une bouée sur les bords. Pour le bain, les règles sont les mêmes qu’à la mer : port de brassards et surveillance continue, quelle que soit la taille de la piscine (piscine enterrée, en kit ou gonflable pour les plus petits).
  • Piscine municipale : là aussi, les brassards sont de rigueur. Accompagnez toujours votre enfant dans l’eau et, selon son âge, limitez la baignade au petit bassin. La présence des maîtres-nageurs ne doit pas vous inciter à baisser votre vigilance : vous êtes toujours responsable de votre enfant, y compris lorsqu’il est dans l’eau.

Après la baignade

  • Piscine privée enterrée : sortez tous les objets flottants (jouets, bouées...)... les enfants ne seront pas tentés d’aller les récupérer à votre insu, puis remettez le dispositif de sécurité en place.
  • Piscine en kit : sortez également tous les objets flottants (jouets, bouées...) et retirez l’échelle pour en condamner l’accès.

Que faire en cas de noyade ?

  • Plage surveillée ou piscine municipale: alertez immédiatement les sauveteurs ou les maîtres-nageurs. Ce sont eux qui plongeront pour sauver l’enfant et lui prodiguer les premiers soins en attendant les secours.
  • Piscine privée : plongez pour remonter l’enfant. Assurez-vous qu’il respire ; dans le cas contraire, commencez le massage cardiaque (si vous y avez été formé). Si vous disposez d’un défibrillateur, sachez qu’il est impératif de bien sécher le corps avant de mettre en place les électrodes. Prévenez ou faites prévenir le Samu (15)
Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser

Je suis Agent du Service Public