En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Voyager en avion : cinq petits maux à éviter

Publié le 30/11/2016

Quelques précautions à prendre pour voyager sereinement et arriver à destination en pleine forme.

paragraphe

 

Les jambes lourdes.

Voyagez avec des vêtements amples, en évitant pantalon, chaussettes et ceinture serrés. Pour un long trajet, portez des chaussettes ou des bas de contention, pas très sexy, mais terriblement efficaces (remboursés sur ordonnance). Evitez de croiser les jambes et levez-vous régulièrement pour réactiver la circulation.

Le mal de l’air.

Prévoyez un médicament contre le mal des transports. Installez-vous au calme, avec des bouchons d’oreilles et un masque de repos. Choisissez, si possible, une place au centre de l’avion, où l’on ressent le moins les turbulences (renseignez-vous lors de l’enregistrement).

Le mal de ventre et les ballonnements.

Avant le départ, mangez léger. Consommez les fruits crus à distance des repas, pour éviter leur fermentation dans l’estomac. Pendant le trajet, évitez les boissons gazeuses et pratiquez la respiration abdominale.

Les oreilles bouchées.

Au décollage et à l’atterrissage, mâchez un chewing-gum ou mangez un bonbon. Vous pouvez également bâiller ou expirer en vous bouchant le nez. Le fait d’avaler tout simplement votre salive peut même suffire.

Les tensions cervicales et dorsales. Assis, le dos droit, roulez lentement la tête quatre fois dans un sens et quatre fois dans l’autre, sans forcer. 

Poussez les épaules vers l’avant en baissant la tête et en rentrant le sternum, puis redressez-vous, tête et épaules en arrière, en comptant deux à trois secondes par mouvement pendant une minute.

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser