En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies       En savoir plus sur les données personnelles

Actualités : Prix Hélioscope-GMF - lauréats 2018

L’été 2018 sera fructueux ! Le 2 Juillet, six établissements hospitaliers recevaient le Prix Hélioscope-GMF pour les initiatives pluridisciplinaires inter services, visant à améliorer la qualité de vie des malades ainsi que des aidants.

2 juillet 2018

 

1er prix (7 500€) : lA création d'un atelier imprimante 3d au service du handicap par le centre de la tour de gassies (33)

Cet atelier favorise le rétablissement de personnes souffrant de troubles psychiatriques dans le cadre d’un accompagnement vers l’autonomie et l’insertion professionnelle. Il accueille 6 patients du CRPS souffrant de schizophrénie ou de trouble polaire, encadrés par du personnel médical et paramédical. Sa finalité est de conceptualiser et de fabriquer à l’aide d’imprimantes 3D des dispositifs et aides techniques pour des personnes en situation de handicap physique, hospitalisées en MPR, suite à une lésion neurologique ou une amputation.

 

2ème prix (6 000€) : Le partenariat centre de secours de chartes et l'hpr de bullion (78)

Depuis 2005, les enfants hospitalisés et les sapeurs-pompiers de Chartres, participent à des rencontres basées sur la découverte de la vie d’une caserne, aux gestes d’urgence et à la pratique d’activités ludiques. Des équipes de jeunes patients et sapeurs-pompiers se sont également constituées pour participer, au niveau local, à des trails, des semi-marathons et autres courses. Ces épreuves sportives qui se font en Joëlettes, permettent de s’intégrer dans une dynamique de groupe et d’ouverture au monde extérieur, au-delà du cadre hospitalier pour les patients et leurs familles, avec une relation soignant-soigné en réel support thérapeutique. Coopération, entre-aide et respect d’autrui sont les maîtres mots de ces rencontres !

 

3ème prix (4 500€) : "A L'HÔPITAL, LE CHEF D'ORCHESTRE, C'EST MOI !" PAR L'HÔPITAL ARMAND TROUSSEAU APHP (75)

Depuis octobre 2014, des ateliers musicaux sont proposés par un binôme de musiciens pédagogues, spécifiquement formés à l’intervention auprès de jeunes enfants hospitalisés. Ils ont lieu au cœur du service d’hématologie et oncologie. Chaque atelier, bi mensuel, d’une durée de 2 h, permet à huit enfants et leurs accompagnants de développer un thème précis autour de la musique et des instruments. Le jeune patient découvre les différents instruments et apprend la pratique instrumentale, l’histoire de la musique et quelques éléments théoriques.Il peut également profiter du support de nouvelles technologies pour approfondir son écoute, suivre l’actualitéde l’orchestre «  Les Siècles ». Grâce aux rythmes proposés par les séances programmées dans le service et hors du service, l’enfant et ses parents parviennent à se réinscrire dans une temporalité qui s’est arrêtée avec l’annonce du diagnostic. Au-delà de la musique partagée, ces moments permettent aux enfants et aux parents « d’oublier l’hôpital et la maladie » pendant quelques instants.

 

4eme PRIX (3 000€) : le centre d'activités physiques et sportives (caps) par le centre hospitalier paul guiraud (94)

Depuis septembre 2015, le CAPS a mis en place différentes activités physiques adaptées à la pathologie mentale. Ces activités ont été déterminées en fonction des différentes problématiques rencontrées en psychiatrie. Il propose des activités individuelles telles que la marche nordique, la remise en forme, l’éveil corporel, le tennis, la zumba, le renforcement musculaire, ainsi que des activités basées sur le jeu collectif : football, basketball, boccia. Le CAPS dispose d’une salle de musculation au sein du site de Clamart du Groupe Hospitalier Paul Guiraud mais réalise également des activités au sein des unités d’hospitalisation temps plein, ainsi que des activités en dehors des murs de l’hôpital. Cela permet aux patients hospitalisés de reprendre contact avec l’extérieur, et aux patients suivis en ambulatoire de profiter de ces activités.

 

5Eme prix (1 500€) : le théâtre musical "la dame à la cervelle en coeur" par la communauté d'établissements "le trait d'union du cailly" de l'ehpad le villâge des aubépins (76)

Ce spectacle de théâtre musical participatif et fédérateur, destiné au grand public, pose de manière sensible les questions de dignité, du droit à être et à savoir pour une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il vise à faire changer le regard sur le vieillissement. Il a été créé en associant tout au long du travail de conception les résidents, leurs familles et le personnel et  sont montés tous ensemble sur scène. Les personnes âgées ont pu s’exprimer sous des formes adaptées à leur condition, en assumant leur rôle de citoyens et d’acteurs de la cité en compagnie d’artistes. Les familles ont  vécu une expérience riche avec leur proche âgé, avec les personnels et les artistes. Les professionnels ont partagé la scène avec différents protagonistes cités dans une démarche valorisante de leur métier, valorisation majeure pour leurs « bonnes pratiques ». Le grand public a participé à ce spectacle vivant, avec sur la même scène des personnes d’horizons différents suscitant en elles des émotions et les amenant à faire leur propre chemin de réflexion, leur apportant un nouveau regard. Après deux années de travail (écriture, adaptation théâtrale, mise en musique, puis répétitions, mise en scène, élaboration des décors et des costumes), la troupe de près de 50 artistes en herbe a assuré deux représentations devant près de 800 personnes.

 

Prix des sociétaires (1 500€) : pour "le cordon numérique" par le chu de bordeaux (33)

Le cordon numérique est un dispositif s'adressant aux problématiques des bébés prématurés ou souffrant de pathologies. Celui-ci permets de préserver le lien visuel et affectif entre l'enfant et la famille. Disposant d'une mis en place simple, il consiste en la mise en place de caméras dans les chambes des bébés permettant de centraliser les images sur un "BBWall". Chaque famille dispose alors d'un "compte bébé" et reçoit un code d'accès personnel. A chaque fois qu'une nouvelle vidéo est enregistrée par le personnel soignant, les parents sont avertis par SMS et peuvent ainsi consulter et visualiser ces images et ainsi les partager avec toute la famille. Cette initiative s'appuie sur le lien fort et indenspensable entre l'entourage familiale et le développement du bébé avec d'attenuer stress, peurs, ou souffrances psychologiques pour la famille.

Télécharger le communiqué de Presse