Un don pour soutenir les sauveteurs en mer

L’association GMF SOLIDARITÉ - Fonds d’Entraide du Groupe GMF a pour vocation d’accompagner au mieux les sociétaires en difficulté. Cette année, l’association a décidé de récompenser le courage des sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

Un don pour soutenir les sauveteurs en mer

L’action solidaire des sociétaires GMF

Chaque année, les sociétaires GMF versent une contribution qui permet de développer les actions du Fonds d’Entraide du Groupe GMF. Ce fonds soutient les sociétaires traversant des situations difficiles, mais également des personnes âgées ou en situation de handicap, et des associations reconnues d’utilité publique.

« Cette année, nous avons été très émus par le décès des sauveteurs en mer près des Sables-d’Olonne », explique Ramiro Riera, Administrateur et Président du Fonds d’Entraide du Groupe GMF. En juin 2019, trois sauveteurs de la SNSM perdaient en effet la vie lors d’une opération de sauvetage d’un marin. Le Fonds d’Entraide du Groupe GMF a alors décidé d’intervenir, bien que les sauveteurs décédés ne soient ni fonctionnaires ni sociétaires. « Ces gens ont perdu la vie dans le cadre d’une action bénévole », rappelle Ramiro Riera. « Leur mission relève d’une forme de service public que nous avons souhaité soutenir ».

Valoriser la solidarité et la disponibilité

Le 11 décembre dernier, lors du Salon nautique, Ramiro Riera a ainsi remis un don de 54 000€ au Président de la SNSM, Xavier de la Gorce. Ce don servira à la construction d’un navire de sauvetage qui armera la station de la Tremblade (Charente-Maritime) dès 2020. Il viendra s’ajouter à la nouvelle flotte que la SNSM est en train de construire, « une flotte plus homogène qui facilitera notamment la maintenance des bateaux » explique Pauline de Kergal, responsable des partenariats entreprises à la SNSM.

Ce semi-rigide de près de 9 mètres de long aidera les sauveteurs lors des opérations proches de la côte, en leur permettant de se rapprocher du rivage. « La dotation de 54 000€, sur les 217 000€ que coûte le navire, représente le geste de nos sociétaires à destination de ceux qui s’engagent pour les autres. Ces valeurs de solidarité et de disponibilité sont précisément celles que GMF partage avec la SNSM », conclut Ramiro Riera.

« Nous partageons avec la SNSM les valeurs de solidarité et de disponibilité »

« Le décès des sauveteurs en mer aux Sables-d’Olonne en juin dernier nous a beaucoup émus. Le Fonds d’Entraide a l’habitude d’intervenir lorsqu’un fonctionnaire décède dans l’exercice de ses fonctions. Le cas est un peu différent ici, puisque les sauveteurs n’étaient ni fonctionnaires ni sociétaires, mais leur travail relève tout de même d’une forme de service public. Nous partageons en outre avec la SNSM les valeurs de solidarité et de disponibilité. Et puis ces hommes ont perdu la vie alors qu’ils exerçaient leur mission en bénévoles. Nous nous sommes donc tournés vers l’association pour identifier les projets d’investissement que nous pouvions soutenir. Nous avons choisi de participer au financement d’un navire NSC2 dont la construction est prévue en 2020 et dont le coût total est de 217 000€. Le navire est destiné à la station du Port de la Tremblade et doit soutenir les équipes locales de sauvetage en mer dans l’exercice de leur mission. Cette dotation de 54 000€ représente le geste de nos sociétaires à destination de ceux qui s’engagent pour les autres.»

Ramiro Riera, Administrateur et Président de l’association GMF Solidarité-Fonds d’Entraide du Groupe GMF

Plus de 8 000 bénévoles au service des marins et plaisanciers en danger

SNSM GMF partenariat

Depuis 1967, les bénévoles de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) interviennent sur les côtes et en mer pour secourir les personnes en danger. En 2018, plus de 35 000 personnes ont pu compter sur eux. « Avec le drame de juin 2019, le grand public a découvert que nos sauveteurs sont des bénévoles qui se mobilisent toute l’année, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit pour sauver ceux qui en ont besoin, plaisanciers et marins », explique Pauline de Kergal, responsable des partenariats entreprises à la SNSM.

La SNSM s’appuie sur 8 456 bénévoles répartis dans 213 stations de sauvetage pour venir en aide aux personnes, sur les plages ou au large. L’association se mobilise aussi pour prévenir les risques et sensibiliser le grand public aux comportements à adopter, former les sauveteurs et intervenir lors de missions de sécurité civile comme les manifestations nautiques. « Nos sauveteurs partagent un sens de la solidarité très fort. Dans les années 1850, un marin en difficulté ne pouvait compter que sur un autre marin. Cet état d’esprit est resté, poursuit Pauline de Kergal. Aujourd’hui, les équipes de sauveteurs sont comme une famille. Ils se retrouvent les week-ends, leurs familles s’impliquent également beaucoup. Rejoindre la SNSM, c’est accepter un esprit familial, d’amitié et de solidarité. »

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Les parcs nationaux vous ouvrent leurs portes !
Les parcs nationaux vous ouvrent leurs portes !

Connaissez-vous ces lieux d’exception répartis sur le territoire ? Au nombre de 11, les Parcs nationaux français accueillent près de 9 millions de visiteurs par an qui (re)découvrent la richesse de notre patrimoine naturel. Mais la mission des parcs nationaux va au-delà : de nombreuses actions, engagées avec le soutien de GMF depuis 2008, ont pour but de préserver l’environnement, de protéger les espèces et de rendre la nature accessible à tous. Pour en savoir davantage, nous sommes allés à la rencontre de celles et ceux qui y travaillent. Bouffée d'aire pure garantie!