GMF répond à l’appel de la nature !

Avez-vous déjà eu la chance d’arpenter l’un des onze parcs nationaux de France ? Depuis 2008, GMF s’engage auprès de ces lieux d’exception. Attachée aux notions de respect et de solidarité, GMF y déploie une diversité d’actions pour en préserver la beauté et les rendre accessibles au plus grand nombre.

GMF répond à l’appel de la nature !

La défense de valeurs communes

En 2018, GMF et les parcs nationaux de France ont fêté leurs dix ans de partenariat. Décliné sur le thème de « la nature en partage », cet engagement défend d’abord des valeurs communes de respect et de solidarité. « Une solidarité à prendre au sens large, sur le plan territorial, environnemental, social, intergénérationnel... qui résume bien la nature en partage », précise Esperanza Duval, Responsable RSE chez GMF-Covéa. Depuis plus de dix ans, plus de 80 actions concrètes traduisent l’implication de GMF auprès des onze parcs dont la richesse naturelle exceptionnelle attire chaque année 8,5 millions de visiteurs.

Un partenariat qui se renforce au fil des années

« Le volet initial de notre action était focalisé sur l’accessibilité des parcs à l’ensemble des publics : familles, personnes âgées, enfants, personnes en situation de handicap », détaille Esperanza Duval. Des sentiers sont aménagés et des parcours adaptés aux personnes à mobilité réduite et malvoyantes. La Maison du parc national des Pyrénées, labellisée « Tourisme et handicap », propose désormais un parcours accessible aux déficients auditifs, visuels, moteurs et mentaux. Dans le parc national de la Vanoise, des outils tactiles et sonores sont mis à disposition des déficients visuels.

À partir de 2011, le partenariat évolue avec la mise en place d’actions d’insertion sociale. « Nous avons encouragé le service civique dans les parcs, ce qui était un moyen de soutenir l’insertion professionnelle des jeunes » poursuit Esperanza Duval. Port-Cros, la Vanoise, les Ecrins, les Pyrénées, le Mercantour, etc., plusieurs parcs sont ainsi devenus des exemples d’intégration des jeunes. Agés de 16 à 25 ans, ceux-ci se forment pendant six à douze mois lors de missions d’éducation à l’environnement, d’accueil et d’animation, d’accompagnement des visiteurs ou encore d’ordre scientifique.

Cap sur la biodiversité !

Plus récemment, le partenariat entre GMF et les parcs nationaux s’est enrichi d’un volet dédié à la préservation de la biodiversité. « GMF va contribuer à la prévention en matière de protection de la biodiversité », confirme Esperanza Duval. Réintroduction du bouquetin ibérique dans les Pyrénées françaises ou du lamantin des Antilles, protection des sites de reproduction de chauves-souris dans le parc national du Mercantour, kits de communication pour mieux connaître certaines espèces animales, ou encore réalisation d’inventaires, les projets soutenus par GMF s’inscrivent dans la durée. « Pour GMF, conclut Esperanza Duval, l’important est de s'associer sur le long terme, de réaffirmer son engagement et sa fidélité aux parcs. La notion de partage reste au cœur de notre engagement. »

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Les parcs nationaux vous ouvrent leurs portes !
Les parcs nationaux vous ouvrent leurs portes !

Connaissez-vous ces lieux d’exception répartis sur le territoire ? Au nombre de 11, les Parcs nationaux français accueillent près de 9 millions de visiteurs par an qui (re)découvrent la richesse de notre patrimoine naturel. Mais la mission des parcs nationaux va au-delà : de nombreuses actions, engagées avec le soutien de GMF depuis 2008, ont pour but de préserver l’environnement, de protéger les espèces et de rendre la nature accessible à tous. Pour en savoir davantage, nous sommes allés à la rencontre de celles et ceux qui y travaillent. Bouffée d'aire pure garantie!