Bébé arrive, découvrez comment protéger votre famille

Le 18/12/2017

Votre famille s’agrandit : entre bonheur et inquiétude, vous vous interrogez sur la meilleure manière de la protéger financièrement.

L’arrivée d’un bébé : entre bonheur et inquiétude

GMF-VIE---Push-Be¦übe¦ü-Arrive-540x270.jpg

Cet enfant, vous l'attendiez avec impatience : hâte de faire sa connaissance et de voir enfin votre famille s’agrandir !

Vous ressentez du bonheur, bien sûr, mais aussi de l’appréhension. Vous le savez, l’arrivée de bébé va bouleverser votre vie, vos habitudes, tant dans  votre couple, que du point de vue de la protection de votre famille

Car à présent, vous avez bien une famille, dont vous vous sentez aussi responsable financièrement. Et soudain, cette inquiétude vous traverse l’esprit : que se passerait-il pour votre famille si vous veniez à décéder prématurément ?

Comment protéger financièrement votre famille ?

Même quand on est le premier à se dire « cela n’arrive pas qu’aux autres », envisager  sa propre disparition ou celle de son conjoint n’est pas une chose évidente.

Pourtant, s’y préparer permet d’anticiper les conséquences matérielles et financières qui pourraient mettre votre famille dans une situation difficile.

Prendre une assurance décès peut vous permettre d’envisager l’avenir plus sereinement préparant la protection financière de votre famille, juste au cas où.

Comment fonctionne l’assurance décès ?

Moyennant le paiement d'une cotisation, l’assurance décès garantit le versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) de votre choix(1). Ce qui permettra d’assurer une aide financière à vos proches.

Vos bénéficiaires percevront un capital, qui sera exonéré des droits de succession dans la plupart des cas. Cela pourra leur permettre de faire face aux conséquences financières liées à votre disparition (par exemple : droits de succession,  règlement des factures et impôts dûs…).

picto_temoignage_gmf.png
Témoignage( 2) : Protéger l'avenir de notre famille - Thibault et Charlotte, 32 ans et 30 ans

Nous avions gardé jusque-là un peu des habitudes d'étudiants. Nous sortions beaucoup, ne pensions pas vraiment à l'avenir. Tout d'un coup, les choses sont devenues beaucoup plus sérieuses. Nous venions de nous installer et j'occupais mon premier poste de professeur, Charlotte venait de s'installer comme conseillère dans l'immobilier.

Comme tous les couples qui démarrent dans la vie, nous n'avions aucun capital de côté, juste un petit matelas de sécurité, à utiliser en cas de coup dur. 

A la naissance d'Emilie, je me suis posé des questions. Je me disais en regardant ma fille "Tiens, ce petit bout de chou, il va falloir lui donner toutes les chances pour qu'elle réussisse sa vie". Ou des pensées moins gaies : "qu'est-ce ce qui se passerait si je venais à disparaître ?". 

En discutant avec un collègue, père de famille également, j'ai trouvé la solution : un contrat d'assurance décès. Pour nous les jeunes, qui n'avons pas encore la possibilité de constituer un capital, c'est le meilleur moyen de protéger notre famille. Maintenant chacun de nous a l'esprit tranquille.

Faire une simulation 

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser