En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Comment ferez-vous en cas de catastrophe naturelle ou technologique ?

Publié le 30/11/2016

Une catastrophe majeure, naturelle ou technologique, survient souvent brutalement et désorganise notre quotidien.

Une catastrophe majeure, naturelle ou technologique, survient souvent brutalement et désorganise notre quotidien.

Elle peut rendre inopérants les réseaux routiers, l’alimentation en gaz, en eau, en électricité... Le temps d’alerte qui vous permet de vous protéger et de protéger vos biens avant un événement exceptionnel est au pire inexistant, au mieux extrêmement court et dans tous les cas, insuffisant pour être efficace sans un minimum de préparation.

Pour connaître les risques majeurs auxquels vous pouvez potentiellement être exposé dans votre Département, consultez le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) ou, plus près de votre résidence, le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).

Anticiper et préparer un éventuel risque majeur, c’est avant tout bâtir votre Plan Familial de Mise en Sûreté (PFMS).

Le PFMS vous permettra d’établir un plan d’évacuation pour votre famille, de consigner les règles et de regrouper les affaires indispensables en cas de crise (documents, alimentation...). 

Votre “sac d’urgence” familial doit vous rendre, votre famille et vous, autosuffisants pendant au moins trois jours : retrouver la liste des articles à préparer dans notre guide GMF : Plan Familial de Mise en Sûreté.

Une fois le risque passé, certaines précautions sont à prendre : 

  • Ne vous approchez pas et ne touchez pas des animaux morts (contamination possible).
  • Ne touchez pas aux produits chimiques abandonnés.
  • Dans les deux cas informez immédiatement la mairie qui organisera leur enlèvement.

Comment vous protéger des maladies présentes dans les déchets ou les débris ?

  • Renseignez-vous, auprès de votre mairie, sur les nouvelles règles sanitaires liées à la situation post-crise.
  • Utilisez des gants de travail et changez-les régulièrement.
  • A la fin de votre tâche, nettoyez-vous systématiquement à l’eau claire, utilisez du savon et changez de vêtements.

Que faire si vos proches ont subi des conséquences émotionnelles et psychologiques liées à l’événement ?

Une situation de crise majeure entraîne généralement une fragilité psychologique des personnes sinistrées. C’est pourquoi il est important de se faire prendre en charge par les cellules d’aide psychologique mises en place par les autorités en cas de crise, ou proposées par votre assureur dans certaines situations, même si, sur le moment, vous n’en ressentez pas le besoin.

Cela vaut particulièrement pour les enfants. En effet, exprimer ses émotions permet de se libérer de leurs effets néfastes à long terme.
Votre médecin peut également vous aider face à ces problèmes.

Retrouvez tous ces conseils et bien d’autres dans notre guide : Plan Familial de Mise en Sûreté.

Consulter le guide GMF : Plan Familial de Mise en Sûreté

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser