Enseignement par la classe inversée

Christophe Le Guelvouit est professeur de mathématiques à Bourges en classe de 5e et de 3e. Depuis 4 ans, il propose à ses élèves un enseignement en « classe inversée ».

Enseignement par la classe inversée

Qu’est-ce que la classe inversée ?

La classe inversée ou pédagogie inversée, est souvent présentée de la manière suivante : le cours en vidéo à la maison et les exercices en classe. Pour ma part, je préfère la formuler autrement : je laisse des tâches plus simples à faire hors de la classe pour mieux accompagner les élèves en cours.

Comment se préparer à la classe inversée ?

Je prépare de courtes capsules vidéo qui abordent des notions de cours ou qui servent de correction à des exercices. Ces vidéos sont mises à disposition à la maison sur internet ou sur une clé usb. En classe, ils avancent en autonomie sur une liste d’exercices, seuls ou en groupe, et je passe les voir pour répondre à leurs questions.

Quels sont les avantages de la classe inversée ?

D’abord, j’ai davantage de temps à consacrer à chacun en classe et je gère mieux l’hétérogénéité des élèves, les meilleurs comme les plus en difficulté. Mon positionnement a aussi changé, je suis davantage dans l’accompagnement des élèves que dans la transmission unilatérale du savoir. Les élèves apprécient particulièrement de ne plus être bloqués sur des exercices et, surtout, ils semblent moins s’ennuyer en classe puisqu’ils avancent vraiment au rythme qui leur convient. Le fait de pouvoir accéder aux cours quand ils en ont besoin leur plait aussi. La classe inversée permet également de désamorcer de nombreux conflits dans les familles autour des devoirs. Les parents peuvent mieux accompagner leurs enfants car ils ont accès au contenu du cours. Certains en profitent pour revoir des notions qu’ils avaient oubliées. D’après l’association Inversons La Classe ! dont Christophe est le secrétaire général, 10 000 à 15 000 praticiens auraient déjà adopté la classe inversée en France.

« Les 5 étapes pour mettre en place une classe inversée »

  1. Identifiez le modèle pédagogique qui convient le mieux à votre établissement et vos élèves. Le concept de classe inversée n’est pas figé !
  2. Présentez votre projet à la direction afin d’obtenir son accord.
  3. Choisissez vos cours parmi ceux partagés en ligne ou créez vos propres contenus. C’est devenu facile grâce à plusieurs applications.
  4. Postez votre cours en ligne sur Youtube, Vimeo, etc., ou sur votre propre site. Pour les élèves sans internet, transmettez-leur les cours sur une clé USB ou un DVD.
  5. Expliquez votre démarche à vos élèves et adaptez votre méthode au fur et à mesure.

C’est parti !

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser