Quels concours pour les métiers de l’éducation et de l’orientation ?

Quels concours pour les métiers de l’éducation et de l’orientation ?

Pour devenir enseignant, CPE ou CPO, métiers relevant de la fonction publique d’Etat, vous devez réussir un concours de recrutement. Dans chaque cas, il est soumis à des conditions particulières d'accès.

Un concours pour chaque métier d’enseignant

L’Education nationale recrute les enseignants par voie de concours. A chaque métier d’enseignant correspond un concours spécifique de recrutement : école maternelle ou élémentaire (CRPE), collège ou lycée général (Capes), technologique (Capet) ou professionnel (CAPLP), éducation physique et sportive (Capeps).

Préparation au concours de l'éducation nationale dans les ESPE

Les concours, soumis à des conditions d'accès, se préparent dans l'une des 32 écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE). Elles dispensent une formation professionnalisante sur deux ans après la licence. Cette formation délivre un master "métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation" (MEEF) et prépare aux concours de l'enseignement. 

Devenir conseil principal d’éducation

Les conseillers principaux d'éducation (CPE) participent aux activités éducatives du second degré sans enseigner : fonctionnement de l'établissement, collaboration avec les enseignants…


Pour devenir CPE titulaire, vous devez réussir un concours de recrutement (externe, interne ou réservé) qui diffère selon votre situation. Les conditions d'inscription et les épreuves varient en fonction de la voie choisie. Il faut être inscrit en master 1 ou être titulaire d'un titre ou diplôme reconnu équivalent.

education-nationale-concours-metiers

Devenir conseiller d’orientation psychologie dans l'éducation nationale

Les conseillers d'orientation-psychologues (COP) accompagnent et orientent les élèves (information, formation, métiers…), en lien avec les équipes éducatives. Pour devenir COP titulaire, il vous faut réussir un concours de recrutement (interne ou externe). Pour le passer, vous devez justifier d’une licence en psychologie ou de l’équivalent. 

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

gamification
« Serious games » : quand les enseignants se prennent au jeu

Motivation renforcée, engagement accru, créativité développée… les bienfaits du jeu ne sont plus à prouver ! Du primaire au secondaire, les enseignants commencent à s’en emparer : c’est ce qu’on appelle la gamification, ou ludification. Ce concept récent consiste à intégrer des mécanismes de jeu dans les méthodes d'apprentissage. Mais pourquoi y avoir recours ? Comment bien utiliser les jeux pour l’apprentissage scolaire ? Des pionniers nous donnent leurs conseils.

Lire la suite
Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite