Le document unique d'évaluation des risques professionnels pour l'éducation nationale

Le document unique d'évaluation des risques professionnels pour l'éducation nationale

Depuis 2001, le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) est une obligation imposée par le Code du travail et doit être actualisé au moins une fois par an. Ce document concerne toutes les personnes, enseignants comme élèves dans le cadre d’enseignements techniques et professionnels.

Le DUERP établit une liste des risques auxquels peuvent être exposées toutes personnes au sein de leur lieu de travail.

Comment et avec qui rédiger le DUERP ?

Le DUERP doit rassembler l’ensemble des données sur un seul support qui peut être manuel ou informatique.

Pour se faire il convient d’établir pour chaque lieu une liste des risques et situations auxquelles enseignants et élèves peuvent être confrontés afin de déterminer toutes les mesures à prendre.

Lister les risques permet d’améliorer la sécurité au sein de l’établissement et de garantir le confort de tous.

Il convient de mobiliser le plus grand nombre de personnes afin d’établir cette liste de risque, de les évaluer et de proposer des solutions voir des modifications et ainsi réduire et même supprimer ces risques.

Pour certains cas, l’avis d’un médecin de travail, consultant ou tout autre personne extérieure est la bienvenue afin de les accompagner dans la réalisation d’un DUERP (Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels) et d’y apporter des conseils.

Pour la bonne élaboration d’un DUERP, il faut que vous : 

  1. Prépariez votre démarche :

    Recensez et décrivez tous les types de risque le plus précisément possible ainsi que la manière prévue pour les corriger sans omettre la date à laquelle il a été réalisé.

     

  2. Evaluiez les risques :

    Classez ces risques selon leur dangerosité (les risques ayant un degré de gravité élevé sont bien sûr à résoudre en priorité).

     

  3. Entamiez un programme d’actions :

    Une fois ces risques évalués, vous allez pouvoir les classer et commencer à identifier les risques prioritaires.

     

  4. Mettiez en place les actions :

    Lorsque vous aurez identifié ces risques, vous aller pouvoir commencer à les résoudre. Toutefois, veillez à ne pas proposer des solutions qui ne seront pas réalisable dans l’année.

     

  5. Réévaluiez les risques potentiels :

    Une fois par an, le DUERP doit être actualisé sans oublier de préciser la date à laquelle celui-ci a été réévalué.

L’accès au DUERP

Un DUERP vise à améliorer les conditions de sécurité de l’établissement scolaire et doit donc être par conséquent accessible et visible de tous comme le précise l’article R4121-4 du Code du travail
 

En définitive, la mesure des risques dans l’établissement d’un DUERP comprend des actions :

  • d'information,
  • de prévention
  • et de formation

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

gamification2
« Serious games » : quand les enseignants se prennent au jeu

Motivation renforcée, engagement accru, créativité développée… les bienfaits du jeu ne sont plus à prouver ! Du primaire au secondaire, les enseignants commencent à s’en emparer : c’est ce qu’on appelle la gamification, ou ludification. Ce concept récent consiste à intégrer des mécanismes de jeu dans les méthodes d'apprentissage. Mais pourquoi y avoir recours ? Comment bien utiliser les jeux pour l’apprentissage scolaire ? Des pionniers nous donnent leurs conseils.

Lire la suite
Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite