Les mille visages de l’Education nationale

Les mille visages de l’Education nationale
Avec la GMF, faites un rapide tour d’horizon de ce ministère géant qui regorge de possibilités d’emplois très divers.

Education nationale, un employeur gigantesque

Le ministère de l’Education nationale est l’un des plus importants employeurs civils du monde, avec les chemins de fer indiens ou le service de santé publique anglais, par exemple. Cela le place, sans surprise, au premier rang des employeurs publics en France. En effet, 51,1 milliards d’euros sont consacrés à l’enseignement scolaire.

Selon la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’éducation nationale, 1,15 millions de personnes sont en activité dans les secteurs publics et privés de ce ministère. Parmi eux, 378 800 agents enseignent dans le premier degré, 492 100 dans le second degré, et 274 400 agents effectuent des missions autres que l’enseignement, telle que l’assistance éducative. Cette dernière mobilise 129 000 personnes, la plupart contractuelles.

Les multiples métiers du ministère

Qui dit « éducnat » dit professeur ! Mais, même si la majorité des employés du ministère sont bien des enseignants, la diversité des emplois est impressionnante. Les plus d’un million de personnes employées par l’Education nationale s’inscrivent dans pas moins de 13 familles professionnelles différentes. L’éducation, la formation et l’enseignement supérieur représentent sans surprise le pôle le plus important. Mais il existe aussi de nombreux métiers qui tournent autour du management, de la documentation, de la santé, des ressources humaines, de l’évaluation des politiques publiques, de la gestion budgétaire, du juridique, de l’administration générale, de la logique immobilière, du système des réseaux d’information et de communication, ou encore de la communication. Au total, plus de 100 métiers sont représentés, du secrétaire de rédaction à l’architecte technique en passant par le cuisinier ou le conseiller d’orientation.

Enseignement : des places à prendre

Cette année, presque 24 000 postes sont ouverts dans les concours d’enseignement, qu’ils soient publics ou privés. Les dates des concours et les listes des postes ouverts se trouvent sur les sites de chaque académie. Il est à noter que le nombre de contractuels est en hausse constante depuis une dizaine d’année. C’est particulièrement le cas dans les collèges et les lycées, qui peinent à recruter du personnel enseignant. Ces contrats, accessibles dès le Bac + 3, concernent 10 % des postes dans le secondaire contre 1 % dans le primaire. Si vous désirez vous essayer à ce métier sans passer par la case concours, et que vous détenez une licence, vous pouvez déposer une candidature en ligne sur le site « acloé » de votre académie.

Sources :

  • https://www.education.gouv.fr/cid57096/reperes-et-references-statistiques.html
  • https://www.education.gouv.fr/cid56479/repertoire-des-metiers-de-l-education-nationale-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche.html

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser