Rentrée scolaire 2017-2018 : ce qui va changer

Rentrée scolaire 2017-2018 : ce qui va changer

Les vacances d’été commencent à peine, que déjà la rentrée se profile. En cette année de changement présidentiel, comment s’annoncent septembre et cette nouvelle « école de la confiance » ?

RENTRÉE EN MUSIQUE

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale propose, avec Françoise Nyssen, la ministre de la culture, une rentrée en musique. "Nous souhaitons faire de cette rentrée scolaire un moment de partage et de cohésion. Elle sera donc placée sous le signe de la musique, en invitant des musiciens à jouer lors de la rentrée."

 

CP ET CE1 : DIVISER LES CLASSES PAR DEUX EN REP

Les classes à 12, mesure phare du nouveau quinquennat, devraient être mises en place à la rentrée. Ce dispositif concernerait environ 2500 classes de REP+, uniquement des CP cette année.

 

RETOUR À LA SEMAINE DE 4 JOURS

Les communes qui le souhaitent peuvent revenir à la semaine de quatre jours, par dérogation, selon un décret publié le 29 juin. Cette nouvelle réorganisation, à titre expérimental, deviendra effective dans un certain nombre de villes dès septembre.

 

REDOUBLEMENT ASSOUPLI

Fin du haro sur le redoublement : le nouveau ministre de l’Education nationale considère qu’il s’agit d’un outil qui peut parfois être bénéfique pour un élève. Il doit rester rare mais il ne faut pas se l’interdire.

 

STAGE AVANT LE COLLÈGE

Les élèves de CM2 pourront, au moins en REP, bénéficier d’un soutien scolaire. Il prendra la forme d’un stage gratuit d’une semaine, dit « d’accompagnement éducatif ». Il s’agit d’une remise à niveau, notamment en français et en mathématique.

 

RÉFORME DU COLLÈGE

La réforme du collège va être aménagée. Les établissements décideront en toute autonomie de l’affectation de 20 % des horaires globaux. Plutôt section européenne, langues anciennes ou EPI… chacun pourra choisir. D’ailleurs,  concernant les EPI, le « carcan des thèmes imposés est levé », dixit le ministre.

 

RETOUR DES CLASSES BILANGUES  (QUI N’AVAIENT PAS VRAIMENT ÉTÉ SUPPRIMÉES)

Un arrêté daté du 8 juin donne la possibilité aux établissements de rétablir deux heures d’une deuxième langue vivante dès la sixième. Dans certains établissements, les classes bilangues avaient été conservées. Il s’agissait de classes dites « de continuité », c’est à dire que les élèves qui avaient commencé l’apprentissage d’une deuxième langue en élémentaire étaient autorisé à continuer en sixième.

 

PROGRAMME « DEVOIRS FAITS » EN CLASSE

Il s’agit de faire ses devoirs à l’école plutôt qu’à la maison, grâce à des « études accompagnées », études dirigées et gratuites, de 16 à 18 h. Si d’ici 2020, cette mesure devrait concerner toutes les écoles élémentaires et tous les collèges, seuls 20% des collèges devraient en bénéficier à la rentrée. 

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite
Prix Chercheurs en Actes GMF
Prix Chercheurs en Actes : les lauréats de la 3ème édition

Le Conseil scientifique de l’éducation nationale (CSEN), Réseau Canopé, le réseau des INSPE, l’IH2EF, l'IFE et GMF se sont associés pour créer un Prix dédié à l’éducation nationale. Lancé en octobre 2019 et placé sous le patronage du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, le Prix Chercheurs en Actes récompense les actions et les expérimentations concrètes visant à la réussite scolaire de tous les élèves.

Lire la suite