En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Fonctionnaires : leur santé en question

Daphné Deguines - 22/09/2017

Ils travaillent moins que les autres, font peu d’heures… En France, les clichés sur les fonctionnaires sont nombreux. Pourtant, cette population rencontre aussi des problèmes de santé au travail, c’est ce qu’a constaté MFP Services, l’union de mutuelles de la fonction publique qui a réalisé une étude sur eux.

 

visuel-sante-fonctionnaire-1.jpg

 

Selon le baromètre de la santé, réalisé par MFP Services, et relayé par Le journal Les Échos,

40 % des fonctionnaires estiment que leur travail a un impact sur leur santé.

Pour mener cette enquête, MFP Services a sondé 2386 fonctionnaires et la plupart d’entre eux ont estimé qu’ils ne se sentaient pas privilégiés.

Ils sont en effet nombreux à se plaindre de soucis de santé liés à leur activité professionnelle : 94 % des personnes interrogées expliquent que leur travail est source de stress, 84 % souffrent de douleurs musculaires et 74 % de troubles du sommeil.

Ces problèmes de santé sont d’autant plus préoccupants que 44 % des agents de la fonction publique sont atteints de maladies chroniques et de handicap.

 

LES FONCTIONNAIRES CONSOMMATEURS D’ANXIOLYTIQUES ET DE SOMNIFÈRES

Autre constat inquiétant qui est ressorti de l’étude : les fonctionnaires se révèlent être de grands consommateurs de benzodiazépines.

Une catégorie de médicaments qui recouvre ce que l’on appelle plus communément les anxiolytiques, prescrits en cas d’état anxieux. Concernant les addictions, si le baromètre montre que les fonctionnaires fument moins que la population générale (13 % contre 35 %), ils sont davantage consommateurs de somnifères.

13% d’entre eux déclarent en prendre contre seulement 6% de la population générale.

En cause ? Pour Jocelyn Waroux, le directeur général de MFP Services, ces résultats peuvent s’expliquer par la transformation du secteur de la fonction publique depuis plusieurs années passant d’une culture du service à une culture du résultat, ce qui n’est pas sans conséquence en termes de santé publique. 

GMF & la Fonction Publique Hospitalière

NOUS SOMMES POUR CEUX
QUI RENDENT LA SOCIÉTÉ

PLUS HUMAINE
ET QUI EN FONT LEUR
VOCATION

En savoir plus