En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Le fonctionnement du Bonus Malus

Publié le 30/11/2016

Le bonus-malus (ou Clause de Réduction-Majoration, en abrégé CRM) a été mis en place par les pouvoirs publics afin de susciter des comportements responsables au volant en récompensant les meilleurs conducteurs et en pénalisant les moins bons. Découvrez son fonctionnement et apprenez à le calculer simplement.

Le système du Bonus Malus

Le bonus-malus est un système de coefficient de réduction-majoration de la prime d'assurance qui évolue à chaque échéance en fonction de la sinistralité .

Lorsque vous conduisez votre véhicule et que vous ne causez pas d’accident  vous profitez d’une réduction sur votre cotisation à chaque échéance : vous bénéficiez d’un Bonus sur votre assurance auto.

A l’inverse, si vous êtes responsable d’un accident avec votre véhicule, vous subissez une majoration de votre cotisation. 

Sans-titre-1.png
Les accidents survenus dans les deux mois précédents votre échéance annuelle ne seront comptabilisés qu’à l’échéance suivante.

Les véhicules concernés par le Bonus Malus

Le bonus-malus concerne les véhicules terrestres à moteur à 4 roues et 2 roues supérieur à 80 cm3.

Sinistres non pris en compte

Certains sinistres ne donnent pas lieu à l’application d’un malus et n’empêchent pas votre bonus de progresser :

  • Sinistre incendie, vol, bris de glaces ou accident en stationnement sans responsable connu ;
     
  • Quand l’auteur de l’accident conduit le véhicule à l’insu de son propriétaire ou de l’un de ses conducteurs désignés, sauf s’il vit habituellement au foyer de l’un de ceux-ci ;
     
  • La cause de l’accident est entièrement la faute d’un tiers ou provoqué par un évènement de force majeure

Comment calcule-t-on le Bonus Malus ?

Lorsque vous vous assurez pour la première fois, le coefficient du bonus-malus est égal à 1.

Année d'assurance 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Coefficient (CRM) 1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,76 0,72 0,68 0,64 0,60 0,57 0,54 0,51 0,50


CALCULER SON COEFFICIENT :

bonus.png
Bonus


Après 1 an sans sinistre responsable, chaque assuré bénéficie d’une diminution de 5% de son coefficient.

Le coefficient de l'année précédente est multiplié
par 0,95 (1 x 0,95 %).

Le bonus maximal est fixé à 0,50. Il faut 13 ans consécutifs sans accident partiellement ou totalement responsable pour atteindre ce seuil.

malus.png
MALUS


Pour chaque sinistre totalement responsable, le conducteur subit une majoration de 25 %.

L’assureur multipliera le coefficient de l’année précédente
par 1,25 (1x1,25%).

En cas de sinistre partiellement responsable, la majoration n’est que de 12,5%. Le coefficient ne peut excéder 3,50.

Sans-titre-1.png
Après deux années consécutives sans sinistre, le coefficient applicable ne peut être supérieur à 1.

Où trouver le Bonus Malus sur votre contrat auto à la GMF ?

Vous pouvez retrouver l’indication de votre bonus malus sur :

  • Les conditions particulières (remises lors de la première souscription de votre contrat auto ou lors d’un avenant) ;
     
  • Votre dernier avis d’échéance.

Vous avez moins de 30 ans et vous souhaitez avoir des formules de garanties adaptées à votre profil de jeune conducteur ?


Découvrez nos solutions d'assurances auto pour les jeunes

 

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser