Pneus sous-gonflés ou surgonflés : attention, danger !

Selon une enquête menée par AutoPlus en 2019, une voiture sur deux roule avec des pneus en mauvais état. Autrement dit, des pneus usés, mais aussi des pneus sous-gonflés ou surgonflés qui augmentent le risque d’accident ainsi que votre consommation de carburant ! Avant un départ en vacances, il est impératif de contrôler ses pneus : il suffit de quelques bons réflexes pour éviter le danger et circuler en toute sécurité cet été.

Pneus sous-gonflés ou surgonflés : attention, danger !

Pourquoi une bonne pression des pneumatiques est-elle si importante ?

Parce que les quatre pneus de votre véhicule sont les seuls liens avec la route. Or, la surface de contact est réduite. Pour vous faire une idée, vous pouvez plier une feuille A4 en quatre et vous obtiendrez la surface de contact d’un pneu. Cela correspond environ à la taille d’une carte postale. Si vous avez une moto, c’est l’équivalent d’une carte de crédit !
En cas de sur-gonflage ou de sous-gonflage de vos pneus, les points de contact avec le sol sont modifiés, ce qui peut entraîner de nombreux désagréments et dangers sur la route. 

Sur-gonflage et sous-gonflage des pneus : quels sont les risques ?

Dans un cas comme dans l’autre, en été comme en hiver, une mauvaise pression des pneumatiques présente d’importants risques pour votre sécurité car elle joue sur l’adhérence et le comportement de votre véhicule.

En cas de pneus sous-gonflés, votre distance de freinage augmente et votre tenue de route est moins bonne (notamment quand vous tournez). Par temps de pluie, le risque d’aquaplaning est plus élevé.

Par ailleurs, vos pneus s’échauffent plus facilement, ce qui accélère leur dégradation et, dans le pire des cas, peut déboucher sur une crevaison ou un éclatement.

Lorsque les pneus sont surgonflés, la surface du point de contact avec le sol est encore plus réduite. Les suspensions semblent rigides, ce qui rend votre véhicule particulièrement sensible aux déformations des routes en mauvais état (nids-de-poule, fissures, débris…). En outre, la bande de roulement risque de présenter des signes d’usure prématurés. Contrôler la pression de ses pneumatiques est donc décisif en termes de sécurité routière.

Et ce n’est pas tout ! Que vos pneus soient sous-gonflés ou surgonflés, cela augmente votre consommation de carburant, et donc vos émissions de CO2. En d’autres termes, ils nuisent non seulement à votre sécurité, mais aussi à votre budget et à la préservation de l’environnement.


Bon à savoir

En cas de crevaison, GMF intervient 24h/24 et 7j/7 pour organiser et prendre en charge votre dépannage, que vous soyez sur une route ou sur une autoroute.

Découvrir notre assurance Autopass

À quel moment vérifier la pression des pneus ?

Première chose à savoir : le contrôle ne peut se faire à l’œil nu car le défaut de pression est souvent quasi-invisible. La pression baisse naturellement d’environ 0,1 bar par mois, même si vous roulez peu. En cause, la structure des pneus qui n’est pas totalement étanche. 

Il est donc recommandé d’entretenir régulièrement votre véhicule en vérifiant si vos pneus ne sont pas sous-gonflés au minimum une fois par mois et avant chaque long trajet. Ce contrôle doit se faire à froid. Dans l’idéal, ne parcourez pas plus de 3 km en ville pour rejoindre une station de gonflage. 

Pensez à regarder sur le côté de la portière conducteur ou dans le manuel de votre voiture afin de savoir quelle est la bonne pression. Cette dernière peut varier en fonction des pneus, du nombre de passagers ou encore des bagages dans votre coffre. Si vous avez prévu de faire de la route, ajoutez 0,3 bar à la valeur indiquée. 


Le TPMS, c’est quoi ?

Obligatoire en Europe depuis 2014 pour tous les véhicules neufs, ce système de contrôle automatique de la pression (tire pressure monitoring system) détecte les pneus sous-gonflés et vous alerte grâce à un voyant sur votre tableau de bord. Toutefois, cela ne vous affranchit pas d’un contrôle régulier pour gagner en sécurité.

Simulateur en ligne
Assurance Auto

Besoin d’un devis pour votre assurance auto ? Accédez gratuitement au simulateur GMF pour obtenir un devis détaillé et sur-mesure en quelques minutes à peine.

Faire une simulation assurance Auto

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

permis de conduire
Conduire sans permis : quels sont les risques ?

Environ 600 000 personnes en France pourraient conduire sans permis, certains sans le savoir, évalue l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière. Ce dernier est pourtant obligatoire pour souscrire un contrat d’assurance automobile. En cas de non-validité, de suspension ou d’annulation, que couvre l’assurance lorsque survient un accident, responsable ou non ? Conduire sans permis comporte de nombreux risques et peut être lourd de conséquences, au-delà des sanctions. Explications.