En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Permis de conduire : la conduite accompagnée à partir de 15 ans

Publié le 30/11/2016

L’âge minimum pour l’inscription à la conduite accompagnée est passé de 16 à 15 ans d’après un arrêté du 31 octobre 2014. Dans le prolongement de cette mesure visant à diminuer l’âge pour conduire, un autre arrêté permet aux jeunes ayant suivi la conduite accompagnée de passer leur permis dès leurs 17 ans et demi et d’être à même de prendre le volant seul dès le 1er jour de leurs 18 ans.

paragraphe

Copiez-collez ce code pour ajouter l'infographie à votre site :

Les conditions pour la conduite accompagnée :

Il faut que l’apprenti :

  • Soit âgé de 15 ans ou plus pour prétendre à l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) ou conduite accompagnée.
     
  • Bénéficie de l’autorisation de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

L’accompagnateur doit :

  • Etre titulaire d’un permis B depuis au moins 5 ans sans interruption.
     
  • Requérir l’accord préalable de son assureur

L’accompagnateur est mentionné dans  le contrat signé avec l’auto-école. Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, hors du cadre familial.

Durant la conduite accompagnée, la vitesse est limitée pour l’élève qui ne doit pas dépasser :

  • 100 km/h sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central.
     
  • 80 km/h sur les autres routes.
     
  • 50 km/h en agglomération.

En cas de contrôle par les forces de l’ordre, l’élève devra présenter le livret d’apprentissage et le document de l’assurance.

Le véhicule doit être équipé :

  • 2 rétroviseurs latéraux.
     
  • d’un disque « conduite accompagnée » positionné à l’arrière de son véhicule.


Fonctionnement de la conduite accompagnée : 

La formation comprend 3 étapes :

La première phase de formation initiale est composée d’une partie théorique et d’une partie pratique pouvant être organisées en alternance par l’auto-école.

La partie théorique comprend des  séquences de tests et entraînements à l’épreuve théorique générale du permis de conduire. La partie pratique comprend un volume minimum de vingt heures de formation, dont au moins quinze heures sur les voies ouvertes à la circulation.

L’attestation de fin de formation est délivrée après avoir réussi l’épreuve théorique générale du permis de conduire et avoir réussi l’évaluation de l’épreuve pratique organisée par l’enseignant. A l’issu de la formation, l’élève reçoit alors une attestation de fin de formation initiale.

La conduite avec l’accompagnateur d’une durée de 1 à 3 ans est ponctuée de rendez-vous pédagogiques avec l’auto-école.

L’élève doit parcourir au moins 3 000 km dans cette période.

Au terme de sa formation, le candidat peut se présenter dès l’âge de 17 ans et demi aux épreuves pratiques du permis de conduire.

Il pourra seulement commencer à conduire le premier jour de sa majorité. L’auto-école lui délivrera une attestation de fin de conduite accompagnée à remettre à son assureur pour obtenir un tarif préférentiel sur son assurance auto.

Les avantages de la conduite accompagnée : 

  • Réduction de la période probatoire qui passe de 3 à 2 ans.
     
  • Acquisition de l’expérience de conduite dès 15 ans permettant d’augmenter ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire.
     
  • En cas de succès, il est possible de conduire dès le 1our de la majorité (18 ans).
     
  • Obtention d’un tarif préférentiel sur son assurance auto.

picto_temoignage_gmf.png
Témoignage : Une conduite bien accompagnée pour les premiers trajets - jEAN


Jean a décidé d’offrir l’apprentissage de la conduite accompagnée à son fils Pierre pour ses 16 ans. Il en informe la GMF qui inscrit gratuitement Pierre sur son contrat. Pour sa première leçon, le jeune homme ne maîtrisait pas encore le passage de vitesses et  a percuté une barrière, à 30 km/h.

L’accident a endommagé le pare-choc de la voiture. Heureusement, grâce à la garantie Dommages Accidentels incluse dans le contrat Auto Pass de Jean, les dommages causés par son fils ont été pris en charge.

Jean est rassuré, en ayant déclaré Pierre à la GMF, son véhicule est couvert comme si c’était lui qui conduisait.

Grâce aux conseils de la GMF, Jean a pu s’assurer d’être parfaitement garanti pendant l’apprentissage de la conduite de Pierre. 

Sans-titre-1.png
BON A SAVOIR

GMF accompagne les jeunes conducteurs dans leur apprentissage de la conduite, et leur assure les meilleurs garanties grâce à la formule Dommages Accidentels du contrat Auto Pass.

Pensez à déclarer votre enfant  sur votre contrat Auto Pass en cas d’apprentissage de la conduite accompagnée afin d’être assuré en cas d’accident. Vous bénéficiez des mêmes garanties sans augmentation de votre prime.

Cet article vous a été utile ?

Ces conseils peuvent vous intéresser