mini-logo-gmf.png   Logo Fondation des hopitaux

Prix Hélioscope-GMF 2024 : découvrez les six lauréats récompensés pour leurs initiatives au service des patients

Crédit photo : Enjoy conseil

Partout en France, les personnels hospitaliers s’impliquent quotidiennement et innovent dans leurs missions en mettant leur expérience et bienveillance au service du bien-être des patients. Pour cette 26ème année, le Prix Hélioscope, créé par GMF, 1er assureur des agents du service public, et la Fondation des Hôpitaux, récompense six initiatives d’établissements hospitaliers et de leurs équipes au service des patients et de leurs proches.

Nous sommes très fiers de valoriser et récompenser, depuis maintenant 26 ans, les initiatives inspirantes développées par les équipes hospitalières au service des patients et de leur famille. Aux côtés de la Fondation des Hôpitaux, nous soutenons les personnels hospitaliers qui se mettent chaque jour au service des autres.
Jérôme Roncoroni,Directeur général de GMF Assurances.
 
Nous sommes heureux et fiers d’être à nouveau aux côtés de GMF cette année, comme depuis plus de 25 ans, pour récompenser les initiatives toujours nombreuses et de qualités des professionnels des établissements de santé au bénéfice des malades et de leurs proches.  Cela rejoint totalement notre action visant à améliorer le quotidien des publics les plus fragiles. Nous restons engagés à vos côtés.
Anne Barrère,Vice-Présidente de la Fondation des Hôpitaux.

1er Prix (7 500€) Centre Hospitalier Pierre Loô de la Charité-sur-Loire

Une aventure insolite en pleine nature

Pour les personnes porteuses de troubles psychiques graves, il est souvent complexe de s’adapter au cadre psychosocial de l’environnement hospitalier. Pour les accompagner et leur offrir un parcours de soins différent, le Centre Hospitalier Pierre Loô de la Charité-sur-Loire a imaginé OSONS, un programme inédit d’excursions en pleine nature dans des conditions immersives réelles. En amont de ce séjour inédit, l’association BILOBA s’est rendue plusieurs fois au Centre Hospitalier Pierre Loô pour préparer le voyage. Organisés entre le 6 et le 8 juin 2023 dans le Parc des Volcans d’Auvergne, les trois jours de bivouac ont rassemblé équipes hospitalières, patients, associations partenaires, artistes, mais aussi un réalisateur qui a pu immortaliser l’expérience. Au retour, une fresque et des collages ont été réalisés et le film de l’événement dévoilé au public. Ce projet thérapeutique a permis aux patients de se dépasser. En situation de « risque maîtrisé », ils ont dû recourir à de nouvelles stratégies d’adaptation, développer des mécanismes d’ajustement et accepter de s’ouvrir à l’imprévu. De nombreux bénéfices ont été constatés par les professionnels associés au projet : meilleure adaptation, meilleure gestion des émotions, diminution de la violence et des symptômes en règle générale. Cette expérience a également permis de travailler sur la relation soigné-soignant : découvrir leurs patients dans un cadre différent a permis aux soignants d’adapter leurs pratiques et leurs prises en charge.

2ème Prix (6000€) Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais Franck Joly

Une prise en charge unique des patients précaires

Seul territoire français en Amérique du Sud, la Guyane est touchée par des problèmes de précarité majeurs et constitue le premier désert médical français. 50% de sa population vit sous le seuil de pauvreté et le chômage touche 16,1% de la population. Pour lutter contre cette précarité et rendre autonome les patients dans leur parcours de soins, le Centre Hospitalier de l'Ouest Guyanais Franck Joly a créé l'Équipe Mobile d'Accompagnement aux Soins (EMAS) dédiée aux patients les plus démunis. Les transports en ambulance hospitalière sont pris en charge et des séances de kinésithérapie peuvent également être prescrites afin d’accélérer le rétablissement du patient. Le référent EMAS joue un rôle central dans l’accompagnement entre le professionnel et le patient : il explique aux patients la nature de ses soins, l’oriente vers les professionnels de santé dédiés et l'accompagne dans ses démarches d’ouverture des droits sociaux. Avec ce dispositif, le Centre Hospitalier favorise un retour à domicile dans des conditions optimales. Grâce à ce suivi médical et paramédical, le risque de complications en sortie d'hospitalisation est diminué, tout comme le recours aux urgences post-hospitalisation ou encore le taux de rupture thérapeutique.

3ème Prix (4 500€) Centre Hospitalier de Roubaix

Stop aux violences intrafamiliales

Les violences intrafamiliales sont un grand sujet de société : les victimes ne parlent pas toujours, ne sont ni repérées automatiquement ni bien accompagnées. Le Centre Hospitalier de Roubaix a lancé un dispositif puissant pour dire STOP aux violences intrafamiliales et se mobiliser auprès des patients victimes. Différentes actions ont été menées pour sensibiliser les personnels soignants et les différents acteurs du territoire au sujet des violences intrafamiliales. L’accent a été mis sur la formation et la sensibilisation pour favoriser le dépistage, libérer la parole et développer la culture du signalement. En parallèle, une démarche a été amorcée vers les professionnels hospitaliers qui pourraient eux-mêmes être victimes de violences intrafamiliales. Des tables rondes ont été organisées avec l'ensemble des partenaires internes et extrahospitaliers afin de réaliser un diagnostic de territoire. D’un point de vue pratique, des outils informatiques, dont un onglet spécifique dans le dossier du patient, permettent de centraliser toutes les informations relatives aux violences. L’ensemble de ces initiatives a été fortement apprécié par les 300 professionnels du Centre Hospitalier formés l’an dernier. L’orientation des victimes s’est vue facilitée grâce à l’identification de professionnels spécialisés vers qui les adresser et le nombre d'alertes au service social des situations de violences a augmenté.

4ème Prix (3 000€) Maternité Jeanne de Flandre du CHRU Lille

Un accompagnement sportif sur-mesure

Les bienfaits de l’activité physique pendant la grossesse sont nombreux et prouvés : le bien-être physique et psychosocial est augmenté de manière générale, la pratique sportive adaptée a également un impact positif sur le fœtus et l'enfant, et les effets bénéfiques sur le développement neurocognitif et sur l’interaction avec la mère sont également constatés. Pourtant, durant cette période, 60 % des femmes sont sédentaires. Pour encourager la pratique physique, sensibiliser aux bénéfices du sport et mettre en place une routine pérenne, la Maternité Jeanne de Flandre du CHRU Lille a créé un programme stimulant et bien pensé. Après un entretien de motivation, deux séances par semaine d’activités physiques, adaptées aux besoins et aux changements physiologiques spécifiques des femmes enceintes, leur sont proposées. Afin de maintenir l'intérêt et le plaisir à chaque session, différentes approches et activités sont testées au fil des semaines. Des tests sont réalisés à partir de l'échelle de motivation pour l'activité physique (EMAPS) en début et en fin de programme et permettent d’évaluer la motivation et surtout la satisfaction des participantes. Les séances sont ensuite retravaillées pour leur correspondre encore davantage. Lancé en novembre 2023, le projet est actuellement en phase de test et compte à mi-parcours 43 participantes, qui ont toutes assisté au moins à une séance sportive.

5ème Prix (1 500€) EHPAD Les Charmilles et la résidence Autonomie Les Trèfles de Barlin

Quand l’école s’invite à l’EHPAD

Favoriser les échanges intergénérationnels, offrir un nouveau toit à l’école de la commune, rompre l’isolement des personnes âgées, c’est un projet original qui a vu le jour dans la commune de Barlin : l’installation d’une école maternelle dans les locaux de l’EHPAD. La commune de Barlin faisait face à un problème de taille : son école, composée de deux classes d’une trentaine d'élèves, se situait dans des locaux vétustes et sa survie était menacée. Dans le cadre des projets "Tiers-lieu en EHPAD", Les Charmilles, la Résidence Autonomie Les Trèfles et la commune de Barlin ont travaillé conjointement sur un projet visant à intégrer l’école maternelle au sein de l'EHPAD qui disposait d’un espace suffisant pour l’accueillir. Le 3 janvier 2023, la nouvelle école a officiellement été inaugurée et les enfants ont intégré leur nouvel établissement Au début timides, les rencontres entre les résidents et les enfants se sont intensifiées pour devenir hebdomadaires. Arts plastiques, jeux, cuisine, lecture, apprentissage de l'anglais, différents ateliers sont organisés et stimulent les deux générations. Des fêtes sont organisées conjointement et des sorties communes ont également été organisées comme la visite du Louvre de Lens en juin 2023. Tous reconnaissent aujourd’hui les nombreux bienfaits du projet : la joie et l’énergie des enfants, la satisfaction des parents, les relations complices tissées au fil du temps.

6ème Prix (1 500€) Centre Hospitalier de Valenciennes

L’équithérapie au cœur de l’Unité de Soins Continus

Les services d’Unité de Soins Continus accueillent des malades dont l’état de santé est trop sévère pour permettre un retour dans une unité d’hospitalisation classique. La durée de leur passage dans l’unité et le niveau de gravité de leur condition est variable, mais ils ont tous en commun de traverser une forte période de stress. C’est pour diminuer cette anxiété et étudier les bénéfices de ce type de thérapie non conventionnelle, que le Centre Hospitalier de Valenciennes a fait appel à Hassen Bouchakour de l’association Les Sabots du cœur et à son cheval Peyo. Peyo présente des capacités cognitives et un comportement atypique qui le poussent à aller vers les personnes en grande fragilité physique ou morale. L’objectif était de diminuer les tensions physiques et psychologiques, de stimuler les patients et de créer du lien entre le patient et son entourage et de réunir l’équipe thérapeutique autour d’un projet commun innovant, original et fédérateur. La première rencontre d’Hassen et Peyo avec le service et ses 15 patients a eu lieu les 5 et 6 décembre 2023. Peu à peu, Peyo s’est naturellement rapproché de quatre patients, particulièrement fragiles. Les effets bénéfiques ont été immédiats, avec un climat plus calme et apaisé dans l’unité. D’autres bienfaits ont été observés, notamment chez deux malades en hospitalisation longue, plus investis, présents, actifs, souriants et détendus qu’à l’ordinaire.

À propos de GMF : Marque du Groupe Covéa, GMF est le premier assureur des agents du Service Public avec 3,6 millions de sociétaires et clients. GMF répond à leurs besoins concrets de protection, dans leur vie privée et professionnelle, par des solutions en assurances de biens et de personnes. www.gmf.fr et @GMF Assurances sur X, LinkedIn et Facebookhttps://www.gmf.fr/espace-presse/communiques-de-presse

A propos de la Fondation des Hôpitaux : Créée en 1989, et présidée depuis juin 2019 par Brigitte Macron, la Fondation a une vocation : faire de l’hôpital, lieu de soins un véritable lieu de vie pour les personnes fragiles à l’hôpital. La Fondation est à l’origine de l’opération Pièces Jaunes, en faveur des enfants et adolescents hospitalisés. Elle a, à ce jour, subventionné plus de 17 000 projets dans les établissements hospitaliers français pour un montant de plus de 196 millions d’euros. Reconnue d’utilité publique depuis 1994, la Fondation est membre du Comité de la Charte de déontologie des organisations faisant appel à la générosité du public. www.fondationhopitaux.fr.

Contacts presse

Covéa : presse@covea.fr
Fondation des Hôpitaux : doria.lacourt@fondationhopitaux.fr

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1