Quelle différence entre rachat et avance ?

Quelle différence entre rachat et avance ?

Vous avez un contrat d’assurance vie ou envisagez d’en ouvrir un ? Et vous vous interrogez sur la disponibilité de votre épargne en cas de besoin financier. GMF vous explique comment disposer de votre épargne.

Si vous avez un contrat d’assurance vie à la GMF, et que vous avez besoin de disposer d’une partie de votre épargne, sachez que deux solutions existent : le rachat ou l’avance.

Le rachat

Sur un contrat d'assurance-vie, votre argent n'est pas bloqué. Vous avez la possibilité de récupérer tout ou partie de votre épargne en fonction de vos besoins. Cela s'appelle un « rachat » (communément appelé « retrait »).

Attention : en cas de rachat, les éventuels produits sont  soumis aux prélèvements sociaux et à imposition selon les dispositions fiscales en vigueur. Celle-ci est à prendre en compte si vous envisager un rachat.

L’avance

En cas de besoin passager d’argent, GMF peut vous proposer « l'avance », sans effectuer de retrait sur votre contrat.

L'avance est une somme d'argent mise à votre disposition pour une courte durée (3 ans renouvelable 1 fois) et moyennant l'application d'un taux d’intérêt.

Son montant ne peut être supérieur à 80% de la valeur de rachat pour les contrats en euros et à 60% des sommes versées non remboursées ou de la valeur de rachat si celle-ci est inférieure pour les contrats en Unités de Compte

Il est nécessaire de vous assurer de disposer de liquidités suffisantes pour pouvoir rembourser l’avance et les intérêts générés par celle-ci, dans le délai fixé

Les avantages de l'avance :

  • La mise à disposition des sommes avancées n'entraîne pas de fiscalité.
  • Votre épargne n'est pas diminuée, et vous conservez votre contrat en vigueur et profitez pleinement de ses avantages.

Sans-titre-1.png
Bon à savoir: LE REMBOURSEMENT DE L'AVANCE

Il est fortement conseillé de rembourser l'avance le plus rapidement.

L'avance est remboursable par chèque, à votre rythme, en totalité ou en partie (minimum de 150 € par remboursement).

L'avance étant gagée sur le contrat, en cas de décès de l'adhérent ou de demande rachat total du contrat, les sommes versées dans ce cadre sont diminuées de celles dues au titre de l'avance.

Quel est votre objectif ?

Constituer et valoriser un capital, épargner pour vos enfants, transmettre un capital, prévoir votre succession, préparer votre départ en retraite...

Nous vous aidons à trouver la solution qui vous convient.

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

isr
ISR : l’épargne au cœur du développement durable

La quête de sens et de valeurs, conjuguée à la préoccupation grandissante face à l’urgence climatique, incitent les Français à se tourner vers les produits d'épargne et d'investissement dits « responsables ». Les fonds ISR(1), qui concilient un impact social et environnemental avec un potentiel de performance économique sur le long terme, en contrepartie de l'acceptation d'un risque de perte en capital, font donc un tabac auprès des épargnants. Pourquoi un tel appétit pour ces produits ? Distinguons le vrai du faux pour investir responsable.

Lire la suite
Guide des bénéficiaires des contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF
L’accompagnement des bénéficiaires de contrats d’assurance vie ou de prévoyance décès par GMF

Les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie ou de prévoyance décès sont les personnes désignées dans la clause bénéficiaire par le souscripteur/adhérent pour recevoir des capitaux au décès de l’assuré.
Durant cette période difficile, les démarches administratives peuvent sembler complexes à réaliser afin de percevoir les capitaux qui leur reviennent…
Afin d’accompagner au mieux les bénéficiaires, GMF met à disposition un outil qui leur permettra de comprendre et faciliter ces démarches.
Venez le découvrir !

Lire la suite
Épargne : pensez à la diversifier !
Épargne : pensez à la diversifier !

Selon le baromètre 2021 de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), les Français épargnent 240 euros en moyenne par mois. Épargner permet de faire face à un coup dur ou de prévoir des projets sur le long terme (achat d’un logement, changement d’un véhicule). Et pour faire fructifier son épargne, plusieurs stratégies peuvent être adoptées selon vos besoins et vos objectifs notamment. Quelle épargne choisir ? Pour quels livrets opter ? Découvrez nos conseils avisés pour optimiser votre épargne à long et court terme.

Lire la suite