À Noël, j’achète en ligne en toute sécurité

Le casse-tête des cadeaux de Noël a commencé et vous voulez éviter le monde dans les magasins ? Vous avez toujours la possibilité de faire vos achats sur Internet. Toutefois, avant de sauter le pas, voici quelques conseils pour adopter les bonnes pratiques.

Jeune adulte qui achète en ligne sur son mobile

Comment savoir si un site internet est fiable ?

Avant l’achat, il faut déjà s’assurer que le site Internet est sécurisé et fiable. Pour cela, il faut impérativement que l’adresse de l’e-commerçant commence par https. Un petit cadenas dans la barre d’URL indique généralement que le site d'achat en ligne est fiable. N’effectuez jamais de transactions sur un site d'achat en ligne non sécurisé !

Autre conseil : vérifier l’identité du vendeur (nom, prénom, raison sociale), la nature des avis recueillis au sujet du site et pourquoi pas même la santé financière du site sur société.com ou info-greffe.fr par exemple.

Enfin, privilégiez les sites connus et français car le recours est plus simple en cas de litige. 

Achat en ligne sécurisé : quel moyen de paiement utiliser ?

Pour faciliter la transaction, choisissez un moyen de paiement sécurisé comme Paypal ou votre carte bancaire. La plupart des établissements bancaires utilisent des procédés de vérification sécurisés (code par sms ou par mail, validation sur le téléphone, etc.)

Si l’acte d’achat implique la création d’un compte client, entrez un mot de passe fort :

  • avec des caractères en minuscules et majuscules,
  • des chiffres,
  • des caractères spéciaux si la plateforme en ligne les autorise.

Évitez de mettre votre prénom ou date de naissance car ces mots de passes sont faciles à pirater. Pensez par ailleurs à changer régulièrement ce mot de passe.

Enfin, n’enregistrez pas vos informations de carte bancaire. Si le site venait à être piraté, vous pourriez vous les faire voler.

ampoule-gmf.png

Bon à savoir

 

Ne faites jamais des transactions en ligne sur des réseaux publics. Ceux-ci peuvent conserver les informations et y donner accès à des tiers. Il faut toujours réaliser les achats par internet depuis chez soi.

Lire les conditions générales de vente, vérifier le prix final et les modalités de livraison

Une fois le bon site trouvé, il est conseillé de lire les conditions générales de vente. Souvent longue et peu engageante, leur lecture évite tout de même de mauvaises surprises. On y trouve :

  • les modalités de paiement,
  • les modalités et délais de livraison,
  • les frais d’envois inclus ou en supplément,
  • les modalités et frais de retour,
  • les modalités de remboursement.

Avant de payer, il est conseillé de vérifier le détail de la commande et son prix final, ainsi que la bonne application des conditions générales de vente.

Les modalités de livraison doivent ensuite être contrôlées ainsi que les délais de livraison, les frais d’envois inclus ou en supplément, les modes d’envoi et la zone géographique de livraison avant le paiement.

L’adresse de livraison doit être indiquée de manière précise (étage, ascenseur, porte…) pour éviter d’éventuels problèmes.

Il est également conseillé de consulter les modalités de retour. En règle générale, les frais de retour sont à la charge de l’acheteur, mais certains sites peuvent les prendre à leur charge.

Une fois l’achat effectué, une confirmation avec les éléments importants de la commande (numéro de commande, produit, prix, adresse de livraison, date de livraison) doit être envoyée.

Contrôler l’objet livré et faire valoir son délai de rétractation le cas échéant

La réception du colis est la dernière étape importante à ne pas négliger.

  • En cas de non-réception du colis, et même si le transporteur est fautif, au titre de sa responsabilité de plein droit, le vendeur doit vous faire parvenir, sans frais supplémentaires, une nouvelle marchandise ou vous rembourser les sommes versées. Dès que la date de livraison prévue est dépassée, vous pouvez demander par envoi recommandé avec accusé de réception l’annulation de la vente.
  • En cas de réception du colis, au moment de la livraison, l’état de l’emballage et de son contenu doit être vérifié avant de signer. En cas de détérioration, il est important de mentionner ses remarques par écrit sur le bon de livraison. À compter de la livraison du bien, vous disposez de 14 jours pour faire valoir votre droit de rétractation sans justification (article L 221-18 du Code de la consommation). Il s’applique même sur les produits soldés, d’occasion ou déstockés. À noter que les produits personnalisables et les voyages achetés en ligne ne peuvent pas bénéficier du délai de rétractation. Il en va de même pour des produits tels que les CD, DVD, logiciels, journaux ou magasines notamment.

Assurance Juridique

Pour les litiges liés aux achats en ligne, sous réserve de garantie, vous pourrez compter sur les juristes de la Protection Juridique GMF pour répondre à vos questions et vous accompagner dans la résolution de votre litige. Ils pourront intervenir pour trouver une solution amiable et en cas de procédure judiciaire,  vos frais de procédure seront pris en charge* (honoraires d’avocats, huissiers, experts…)

*dans les limites et conditions fixées au contrat
 

Faire un devis assurance juridique

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Groupe de personne échangent sur le vrai du faux de l'Assurance protection juridique
Assurance protection juridique : dissocier le vrai du faux

L’assurance protection juridique est un contrat d’assurance qui vous permet d’être accompagné lorsque vous rencontrez un litige. La judiciarisation de la société rend l’assurance protection juridique de plus en plus importante. Les ménages l’ont compris : à l’heure actuelle, 40 % des particuliers en bénéficient selon l’Argus de l’Assurance. Sans protection juridique, vous vous exposez au non-règlement des litiges auxquels vous pouvez faire face.