Protégez votre famille en cas d’accident corporel de la vie quotidienne

Prévention : dangers et accidents de la vie courante

Prévention : dangers et accidents de la vie courante

Les accidents de la vie courante représentent chaque année environ 18 500 morts et reste la 3ème cause de mortalité en France. La plupart de ces accidents n’aurait pas lieu si certaines précautions étaient prises. Découvrez les conseils pratiques simples et efficaces à mettre en place pour préserver votre sécurité et celle de vos proches.

Qu'est-ce qu'un accident de la vie courante?

Un accident de la vie couranteappelé également accident de la vie privée, est défini comme un traumatisme non intentionnel qui survient :

  • dans le cadre domestique ou à l’extérieur (ex : chute dans les escaliers, brûlures, accident de bricolage)
  • dans un cadre scolaire
  • lors de la pratique d’un sport ou d’un loisir
  • lors d’accidents dus à des attentats ou agressions, 

Sont exclus de cette définition d'un accident de la vie courante : 

  • les accidents de la circulation 
  • les accidents du travail.
     

Où surviennent les accidents de la vie courante ?

Plus de la moitié d’entre eux surviennent dans la maison ou ses abords immédiats tel que le jardin et le garage, précisément parce que nous nous y sentons en sécurité et que notre vigilance diminue légitimement, mais à tort.

Bon à savoir

Que couvre un contrat d'assurance accident de la vie ?

Une Garantie Accidents de la Vie ou GAV est une assurance accidents corporels dont l’objet est de protéger les membres d’une famille, victimes d’un accident dans le cadre de la vie privée (accident domestique, de sport, attentat, agression, catastrophe naturelle…). Les formules GAV de notre produit « Accidents et famille » vont encore plus loin et vous protègent également en cas d’accidents de la circulation et d’accidents médicaux. 
Elle intervient lorsque vous êtes responsable de vos propres dommages, quand le responsable de l'accident n'est pas identifié ou en priorité lorsqu’un recours peut être exercé.

Faire un devis pour un contrat Accident de la vie

Les accidents domestiques

Les incendies et les brûlures à la maison

A l’intérieur d’une maison, les sources d’incendie sont nombreuses. L'incendie est la 3ème cause de décès par accident domestique chez les enfants de moins de 15 ans. En France, un incendie d’habitation se déclare toutes les 2 minutes. Si les brûlures peuvent être évitées, ce sont les fumées toxiques qui se propagent et asphyxient les victimes, notamment la nuit. Ces fumées toxiques seraient, en effet, responsables de 80% des décès.

Pour être averti à temps et notamment la nuit, équipez votre foyer :

  • De détecteurs Autonomes Avertisseurs de Fumée (DAAF), munis d'un marquage CE et certifiés NF norme européenne EN 14 604. Les DAAF utilisant l'ionisation sont interdits car radioactifs.
    Bon à savoir : il existe des détecteurs adaptés aux personnes sourdes et malentendantes qui fonctionne avec un signal lumineux ou vibrants.
     
  • D’un extincteur qui pourra vous permettre de maîtriser un feu naissant. Privilégiez un extincteur de poudre polyvalente ABC car il s’applique à tout type de feu.

Obligation de diagnostic électricité : Le propriétaire vendeur d’un bien immobilier a l’obligation de faire évaluer par un professionnel certifié, les risques pouvant porter atteinte à la sécurité des biens et des personnes lorsque l’installation électrique intérieure a plus de 15 ans. La durée de validité est de 3 ans.

<a href='https://www.gmf.fr/assurance-habitation-incendie'>Assurance Incendie</a> :<br /> Protégez votre logement dès maintenant

Assurance Incendie :
Protégez votre logement dès maintenant

L’assurance habitation DOMO PASS GMF vous permet de faire face même en cas d’incendie tout en s’adaptant à vos besoins et à votre budget

Les accidents de sports et de loisirs

Les accidents de sport représentent à eux seuls près de 20% des accidents de la vie courante. Ils sont à l’origine de 900 000 recours aux urgences chaque année environ.

Les blessures surviennent principalement lors d’accidents de sport d’équipe, de sports d’hiver. La vigilance est de mise !

Pour les sports de glisse (roller, skate board…), il est important de ne pas oublier de s’équiper de protections (casque, gants, protège-poignets ; protège-genoux …) et d’adapter sa vitesse pour éviter tout accident.

Il est vivement recommandé de pratiquer un sport dès l’âge de 7 ans à la condition d’être parfaitement adapté à l’enfant.

Jeune couple et petite fille assurés avec l'assurance accidents et famille

Souscrivez une assurance corporelle

Pour protéger toute votre famille en cas d’accident corporel de la vie quotidienne (accidents scolaires, domestiques, médicaux ou de la circulation) même si vous êtes responsable, le Contrat Accidents et Famille vous couvre et vous permet de bénéficier de prestations d’assistance complètes.

Les accidents médicaux

L’accident médical est le dommage survenu à l’occasion d’un acte médical ou paramédical ou à l’occasion de la prise d’un médicament. En dehors des accidents médicaux proprement dits où la responsabilité du professionnel peut être établie, la loi du 4 mars 2002 a mis en place un nouveau système de responsabilité médicale.

Depuis cette loi, l’aléa thérapeutique peut être indemnisé en l’absence de toute faute avérée, au même titre que les affections iatrogènes et infections nosocomiales. En moyenne, 900 accidents médicaux surviennent chaque jour dans les cliniques et les hôpitaux.

Pour les victimes d’accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales :
La loi du 4 mars 2002 a prévu un système d’indemnisation et le décret du 3 mai 2002 a créé des Commissions Régionales de Conciliation et d’Indemnisation (CRCI). Pour connaître les coordonnées de votre Commission Régionale, rendez-vous sur le site www.commissions-crci.fr.

Le saviez-vous ?

Les accidents médicaux (y compris les infections nosocomiales) sont couverts en formule GAV de notre contrat Accidents et Famille.

Faites un devis d'assurance Accidents et famille

N’oubliez pas, si vous êtes témoin d’un accident, contactez très rapidement les secours :

  • Pompiers : 18
  • SAMU : 15
  • Numéro européen d’urgence : 112 (qui vous mettra en contact avec le service de secours le plus approprié et le plus proche)

Le 112 est accessible à partir de tous les téléphones portables, même sans abonnement.

Couple assuré GMF avec un enfant dans son logement

Assurance habitation

Votre responsabilité civile peut être engagée lorsque vous causez un dommage à autrui dans le cadre de votre vie privée et notamment lorsque vous pratiquez certaines activités de sport ou de loisirs.
Avec le contrat d’assurance habitation, GMF assure votre responsabilité personnelle ou éventuellement celle de l’un des membres de votre foyer.
En savoir plus sur l’assurance habitation

FAQ sur les causes et la prévention des accidents de la vie courante

Quel est l'accident le plus fréquent chez les enfants de 0 à 6 ans ?

L’accident le plus fréquent chez les enfants de 0 à 6 ans reste la chute. Cette dernière représente 60 % des accidents domestiques de cette tranche d’âge. Elle peut survenir à de multiples endroits de la maison : escaliers, lit, fenêtre, chaise haute, table à langer, canapé, jardin… Chaque zone explorée par l’enfant peut être synonyme de perte d’équilibre. Il n’est pas conscient du danger, lui qui vient tout juste de découvrir ses fonctions motrices. Les bébés qui ne peuvent pas encore se déplacer de manière autonome sont également à surveiller étroitement. Les conséquences d'une chute peuvent être graves : des lésions au visage jusqu’au traumatisme crânien qui peut occasionner de graves séquelles par la suite.

Combien d'accidents de la vie courante surviennent chaque année ?

Les accidents de la vie courante occasionnent chaque année 11 millions de blessés et 20 000 décès. Ils entraînent également 5 millions de passages aux urgences et plus de 100 000 hospitalisations par an.

Ces accidents, qui concernent en grande majorité les personnes âgées (80 %), sont aussi la première cause de décès chez les moins de 15 ans.

  • 400 000 personnes de plus de 65 ans chutent par an et 12 000 d'entre elles se blessent plus ou moins sérieusement.
  • 250 000 incendies domestiques surviennent en France tous les ans, soit un toutes les deux minutes.
  • 1 000 personnes trouvent la mort à la suite d’une noyade accidentelle.
  • 3 000 français meurent par suffocation par an.

Sources : 
https://www.fnath.org/sinformer/la-prevention/accidents-de-la-vie-courante/
EPAC – 2016 https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres

Comment éviter les accidents de la vie courante ?

Pour éviter les accidents domestiques, il est avant tout nécessaire de protéger les personnes les plus vulnérables. Les enfants et les personnes âgées doivent être sensibilisés aux dangers de la vie courante. Sécuriser le logement est aussi un impératif pour prévenir les chutes diverses et l’accès aux parties dangereuses pour les plus petits (cuisine, fenêtres, escaliers…).

Une grande vigilance est de mise dans les tâches de la vie courante, quel que soit l’âge. En effet, les travaux de bricolage ou la simple préparation des repas représentent aussi de sérieux risques de se blesser. L’adulte ne doit, par ailleurs, jamais quitter des yeux un enfant placé en hauteur sur une table à langer ou sur une chaise haute.

Lire tous nos conseils pour prévenir les accidents domestiques
 

Dans quels lieux les accidents de la vie courante surviennent-ils principalement ?

Les accidents de la vie courante surviennent principalement chez soi. Le logement abrite la moitié des accidents domestiques qui peuvent être divers et variés : chutes, brûlures, chocs, coupures, étouffement, intoxication, etc. Au sein de la maison, un accident sur trois a lieu dans le jardin : chutes d’une balançoire, d’une échelle ou d’un arbre, blessures avec la tondeuse à gazon ou le taille-haie, etc. La cuisine et le salon représentent, chacun, 17 % des accidents. Viennent ensuite les chambres, les escaliers, le garage…

En dehors du logement, les accidents de la vie courante ont lieu dans les aires de sport et de jeux (17 %), dans les transports et lors de déplacements (12 %) et dans les établissements d’enseignement et les lieux publics (12 %).

Sources : 
Observatoire MAVIE
Institut de veille sanitaire

Pour prévenir les accidents de la vie courante, comment faut-il aménager sa maison ?

Pour diminuer les risques d’accidents de la vie courante, la maison doit être aménagée en fonction de l'âge des occupants. Lorsque des personnes âgées ou des enfants y vivent, le logement doit être pensé au maximum pour éviter les risques de chutes. Limite des obstacles, barrière dans les escaliers, garde-corps aux fenêtres, salle de bain adaptée…

Par ailleurs, des mesures de sécurité sont à mettre en place pour limiter les risques d'incendie et de fuite de gaz. Par exemple, installer des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, débrancher les appareils électriques non utilisés ou s'équiper de multiprises à interrupteur, veiller à équiper les appareils à gaz avec une évacuation efficace vers l'extérieur…

Chez les personnes âgées, comment prévenir les accidents domestiques ?

La prévention des accidents domestiques chez les séniors passe par une meilleure sensibilisation au danger, mais surtout par l'aménagement du lieu de vie. Le plus grand risque étant la chute (première cause de mortalité pour les plus de 65 ans), le logement doit être pensé en conséquence.

Le domicile doit être bien éclairé pour éviter les zones d'ombre. Les surfaces glissantes sont à recouvrir de tapis antidérapants, qui peuvent être placés dans les douches et baignoires. Les escaliers doivent être munis d'une rampe et aucun objet ne doit traîner au sol ou être placé trop en hauteur.

S'équiper d'un système de téléassistance pour pouvoir appeler en cas de besoin peut être également un gage de tranquillité pour les personnes âgées, comme pour leurs proches.

Lire le guide d’aménagement de maisons de séniors

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Famille protégée par l'assurance accident de la vie
Assurance « Accidents de la vie » : distinguer le vrai du faux

L’assurance « Accidents de la vie » (Accidents et Famille) vous protège, et éventuellement votre famille, des conséquences des accidents corporels de la vie quotidienne. Selon une enquête IPSOS, 56 % des Français ont souscrit à un contrat d’assurance les protégeant en cas d’accident. Mais attention les contrats proposés diffèrent selon les assureurs...

Lire la suite