Devenir motard de la police nationale en 2020

Devenir motard de la police nationale en 2020

Vous avez réussi le concours de gardien de la paix et vous êtes titulaire du permis A ? Pourquoi ne pas devenir motard dans la Police Nationale ? Conditions de recrutement, formation, missions... On vous dit tout.

La moto est une passion, la profession de policier motocycliste en est un débouché. Mais pour transformer ce rêve en réalité et rejoindre les 2500 motards de la Police Nationale, le parcours est long et semé d’embuches. D’abord, il faudra que vous ayez réussi le concours de gardien de la paix. Il est également nécessaire que vous soyez âgé d’au minimum 18 ans et au maximum 37 ans. Autres conditions : avoir exercé au moins une année après avoir été titularisé agent de police, être titulaire du permis A et, enfin, répondre à une demande nationale de participation à la formation pour l’accès à cette spécialité.

Les compétences et les qualités requises pour devenir policier motard

Vous réunissez toutes ces conditions ? Il vous faut désormais savoir que la profession de policier motocycliste exige d’être prompt à intervenir sur des scènes d’accidents et à faire usage d’un équipement de secours et/ou de sauvetage. Tout comme vous devrez également avoir une excellente maîtrise des codes de procédure pénale et savoir imposer votre autorité... tout en préservant votre sang-froid.

Une sélection ardue

Avant d’entamer votre formation de policier motard, il va vous falloir passer différents tests et plusieurs épreuves :

  • Une série de tests psychotechniques. Certains permettront de vérifier votre niveau de vocabulaire, d'autres porteront sur la logique et le calcul ;
     
  • Une épreuve écrite portant sur le code de la route. La principale mission des motards de la Police Nationale étant de veiller au respect de ce dernier, il est indispensable que vous le maitriser sur le bout des doigts ;
     
  • Des épreuves sportives comportant un Parcours d’Habilité Motrice (PHM). Au programme, des pompes, des franchissements de haies, le passage en équilibre sur une poutre, une course en slalom et le fameux porté d’un sac lesté (25 kilos pour les femmes, 40 kilos pour les hommes) sur une distance de 20 mètres ;
     
  • Des épreuves à motos correspondant au permis A. Slalom à allure lente, slalom à allure normale, demi-tour autour d’un point fixe, manœuvres d’arrêt, etc. ;
     
  • Un entretien avec un jury pour exposer vos motivations et vos compétences.

Une formation (très) dense

Si vous êtes sélectionnés, vous intègrerez le Centre national de formation des motocyclistes de la police nationale (CNFM) pendant 14 semaines.

Créé en 2009 à Sens, à 100 km au sud-est de Paris, le CNFM est le lieu de passage obligatoire ET incontournable pour tout policier souhaitant exercer sa profession à moto. Il assure la formation continue des 2.500 motocyclistes de la Police Nationale et accueille environ 1.000 stagiaires par an, logés sur place.

Concrètement, vos premières semaines seront rythmées par des ateliers de perfectionnement à la conduite, de maniabilité et de maîtrise. Par la suite, vous vous entrainerez sur route, sur circuit mais aussi en tout-terrain. Et ce par tous les temps et dans toutes les conditions. Enfin, vous apprendrez les techniques d'intervention à moto et le déroulement des missions propres au policier motocycliste.

Tout au long de votre formation, différents examens de contrôle viendront valider vos acquis. À la fin, le centre établira un classement. En fonction de votre position, vous pourrez choisir votre affectation. Vous vous engagerez alors à exercer en tant que motocycliste pendant au moins 7 ans. 
 

Les missions

Une fois devenu motard de la Police Nationale, votre première mission sera de veiller à la sécurité des usagers de la route (respect du code de la route, verbalisation des contrevenants, contrôle et fluidification du trafic routier). Vous pourrez aussi être amené à réaliser des interventions spécifiques telles que les guidages et escortes (hautes personnalités, personnels de secours…), la recherche et l’interpellation d’individus ou encore la protection d’autres policiers au cours d’interventions sensibles.

Policier motard : salaire

Le salaire d’un policier motard est le même que pour les autres agents de la police nationale. Il dépend du grade et de l’ancienneté.

En 2020, les salaires mensuels nets  étaient les suivants en région parisienne : 

Gardien de la paix : de 2.092€ à 2.732€ nets ; 
Brigadier : de 2.369€ à 2.856€ nets ; 
Brigadier-chef : de 2.712€ à 3.027€ nets ; 
Major : de 2.889€ à 3.233€ nets.

Il est à noter qu’en plus de cette rémunération, un policier touche des primes et des indemnités dues à sa fonction.

Enfin, sachez qu’un motard peut passer toute sa carrière de policier au volant de sa moto si sa santé physique le permet. S’il ne correspond plus aux critères de sélection physique, il sera alors affecté dans un autre service qui correspond à son grade. 

Besoin de souscrire une assurance Moto ?

C'est très simple ! Pour souscrire l'assurance moto de GMF, vous avez plusieurs possibilités.

GMF vous accompagne pour répondre aux mieux à vos besoins.


Découvrir l'Assurance Moto

J’appelle GMF au 0 970 809 809 ou je souhaite être rappelé.

Je me rends dans une agence GMF la plus proche de chez moi

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser