Quel est le salaire des gendarmes ?

Quel est le salaire des gendarmes ?

Le salaire des gendarmes, dite « solde », dépend du grade et de l’ancienneté. S’y ajoutent également les indemnités et primes, versées en fonction du type de mission, de contrainte ou du nombre d’enfants.

Infographie combien gagnent les gendarmes ?

Calcul du salaire des gendarmes selon les indices, échelons et ancienneté.

Le salaire des gendarmes est fixé en fonction des grilles indiciaires de la fonction publique d’État. Il varie en fonction des différents indices bruts et majorés mais aussi du type d’échelon et du nombre d’années d’ancienneté.

Quelques exemples de la solde brute mensuelle pour un gendarme, en fonction de son grade et son ancienneté :

  • Maréchal des logis-chef, échelon 1 avec 3 ans et demi de service (1771,32 euros brut mensuel) ;
  • Maréchal des logis-chef, échelon 2 avec 3 ans et demi de service (1827,55 euros brut mensuel) ;
  • Adjudant, 17 ans de service (2188,37 euros brut mensuel) ;
  • Adjudant-chef, 21 ans de service (2436,73 euros brut mensuel) ;
  • Major, 26 ans de service (2671,03 euros brut mensuel).

Source solde brute mensuelle :
https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-officier-gendarmerie-nationale/0/6104.htm

Revalorisation du point d'indice du salaire des gendarmes

L’augmentation du point d’indice de 1,2 % en deux temps pour tous les agents publics (décret du 25 mai 2016) porte la valeur annuelle du traitement afférent à l’indice 100 majoré à 5 589,69 euros depuis le 1er juillet 2016. Il atteindra 5 623,23 euros à compter du 1er février 2017.

Prenons un exemple d’évolution de la solde brute d’un gendarme suite à l’augmentation du point d’indice :

Un adjudant-chef, échelle de solde n°4, 7ème échelon, indice majoré : 497, depuis le 1er juillet, sa solde brute devient : 497 (indice majoré) x 55,8969 = 27 780,76 euros/an soit 2315,06 euros brut / mensuel.

A partir du 1er février 2017 : 497 x 56,2323 = 27 947,45 euros/an soit 2328,95 euros brut / mensuel.

Indemnités et primes dans le salaire de gendarme

A la rémunération de base s’ajoutent des indemnités et primes en fonction de la mission et des contraintes de mobilité et disponibilité attenantes.

Elles tiennent compte également de la situation familiale (supplément familial) ou de la spécialité du poste (primes de technicité dans certaines conditions).

Comme les policiers, les gendarmes peuvent percevoir une « indemnité de sujétions spéciales de police » (ISSP).

Valorisation des carrières et des métiers

Le ministre de l’Intérieur a signé, le 11 avril 2016, deux protocoles pour la valorisation des carrières, des compétences et des métiers, pour la police et la gendarmerie.

Concernant l’indemnité de sujétions spéciales de police (ISSP), elle a été revalorisée de deux points sur quatre ans (2017-2020) pour les officiers et sous-officiers.

De plus, la prime d’officier de police judiciaire (OPJ) passe, sur deux ans, de 50 à 90 euros brut / mensuel et la « prime haute technicité » (PHT) est étendue à 4000 primes de 200 euros brut / annuel.

Nouveauté 2019 :

Conséquence du protocole du 19 décembre 2018, l’allocation de mission judiciaire de la Gendarmerie (AMJG) est revalorisée comme prévue de 30 euros au 1er juillet. Cette allocation nette est versée dans le cadre d’enquêtes judiciaires ponctuelles.

L’arrêté interministériel permettant la revalorisation de l’AMJG décidée par le ministre de l’Intérieur à compter du 1er juillet 2019 est parue au Journal officiel du 18 juillet. Concrètement, la prise en compte de cette nouvelle revalorisation est intervenue sur la solde du mois d’août 2019, avec un effet rétroactif au 1er juillet 2019.

Salaire des élèves officiers de gendarmerie en formation initiale

  • Les élèves officiers de gendarmerie bénéficient d'un salaire mensuel net de 2075 euros.
  • Elle descend à 1873 euros pour les élèves officiers du corps technique et administratif.
  • Concernant les élèves sous-officiers, elle atteint 1417 euros.
  • Pour les élèves sous-officiers du corps de soutien technique et administratif, la rémunération s'élève à 1200 euros.
  • Elle est de 956 euros pour les aspirants issus du volontariat.
  • Enfin, pour les élèves gendarmes adjoints volontaires, elle atteint 819 euros net mensuel.

Près de 100 000 gendarmes

Les gendarmes, ayant un statut militaire, sont rattachés au ministère de l'Intérieur et au ministère de la défense, dans le cadre des opérations extérieures. Ces dernières représentent 3% des missions globales de la gendarmerie..

Les 98 155/ 100 488 militaires et civils (chiffres 2018) se répartissent de la façon suivante : 6 732 officiers et 70 190 sous-officiers de gendarmerie ; 4 604 - 481 officiers et 4 650 sous-officiers du corps de soutien technique et administratif ; 15 officiers des armées (commissaires, ingénieurs de l’armement, officiers de liaison…) ; 12 862 volontaires, aspirants issus du volontariat et gendarmes adjoints volontaires ; 3 954 civils répartis en fonctionnaires, ouvriers d’État et contractuels.

Sources :

  • https://www.lagendarmerierecrute.fr/Documentation/Presentation-de-la-Gendarmerie-nationale
  • https://www.fonction-publique.gouv.fr/connaitre-point-dindice
  • https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-Marechal-des-logis-chef/0/6104/10054.htm
  • https://lessor.org/a-la-une/info-lessor-les-gendarmes-beneficieront-des-memes-avancees-sociales-que-les-policiers/
  • https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038777713&categorieLien=id

Partagez cet article

Cet article vous a intérressé ?