Oreillette au volant, une fausse bonne idée !

Vos trajets quotidiens sont longs, et vous avez pris l'habitude de téléphoner afin de les rendre plus agréables ? Vous en profitez peut-être des nombreux kilomètres parcourus pour appeler vos clients ? Attention ! L'usage d'une oreillette au volant est sanctionné par la loi et compromet votre sécurité en augmentant considérablement le risque d'accident de la route.

Image of young caucasian successful businesslike woman driving car

Pourquoi est-il dangereux de porter une oreillette au volant ?

Le site de la Sécurité routière est formel : téléphoner au volant multiplie par trois le risque d’accident. Lire un message le multiplie par 23, puisqu'"il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes". Aujourd'hui, un accident corporel sur 10 est d'ailleurs directement imputable à une conversation téléphonique. L'usage du téléphone portable au volant réduit la quantité d'informations prises en compte par votre cerveau de 30 % et votre champ visuel de 50 %. Votre temps de réaction est donc considérablement amoindri. Cela n'est pas sans conséquences : à 130 km/h par exemple, la distance de freinage se trouve rallongée de 100 mètres environ.

L'usage d'une oreillette bluetooth ou d'un kit main-libre est tout aussi dangereux. 

Pourtant, plus d'un tiers des conducteurs admettent téléphoner en conduisant et ce même sur l'autoroute, selon l'Association française des sociétés d'autoroute (ASFA). Ce chiffre s'élève à 75 % pour les jeunes conducteurs.

Port d'une oreillette au volant : que prévoit la règlementation ?

Porter une oreillette au volant est strictement interdit par la loi depuis le 1er juillet 2015. Cette interdiction s'applique dans tous les cas :  téléphoner ou écouter de la musique.

Le site internet de la Sécurité routière précise ainsi qu'en vertu du code de la route, "est interdit le port à l’oreille de tout dispositif susceptible d’émettre du son par le conducteur d’un véhicule en circulation, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. Les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique font partie de cette interdiction"

Cette interdiction s'applique aux oreillettes bluetooth, mais pas seulement. 

Elle concerne : 

  • les oreillettes bluetooth
  • les casques audios, 
  • les écouteurs sans fil et filaires,
  • les kits mains-libre avec écouteurs
  • les kits mains-libre bluetooth
  • les kits piétons

Contrairement à ce que pensent certains automobilistes, cette interdiction s'applique même si vous avez une oreillette ou un écouteur à une seule oreille.

L'usage d'une oreillette au volant et de l'ensemble des équipements cités précédemment est également interdit aux deux-roues, ainsi qu'aux vélos. 
 

Port d'une oreillette au volant : quelles sont les sanctions encourues ?

Gare au retrait de points ! Rouler avec une oreillette au volant et téléphoner au volant sont deux comportements sanctionnés de façon identique par la loi. Ils sont passibles d'une amende forfaitaire de 135 € (contravention de 4ème classe) ainsi que d'un retrait de trois points de permis de conduire. Sachez que trois points de permis ne se récupèrent qu'au bout de trois ans, à moins d'effectuer un stage payant de sensibilisation à la sécurité routière.

ampoule-gmf.png
Le saviez-vous ?

Tenir son téléphone à la main tout en conduisant est également passible de 35 euros d'amende. Le conducteur du véhicule est ainsi tenu d'avoir les deux mains sur le volant lorsqu'il conduit.

 

 

Porter une oreillette au volant, un motif d'exclusion de garantie pour votre assureur en cas d'accident ?

Si vous portez une oreillette au volant, vous ne serez peut-être pas indemnisé en cas d'accident de la route. Ce comportement interdit peut ainsi être considéré comme un motif d'exclusion de garantie pour votre assureur automobile.

GMF propose des prix attractifs d'assurance auto à ses sociétaires.

Devis assurance auto

N'hésitez pas à faire un devis  !

Oreillette au volant : quelles sont les alternatives ?

Il est possible de passer des appels téléphoniques en toute sécurité tout en conduisant. Pour cela, il vous faudra opter pour un véhicule équipé d'un dispositif intégré. Ces dispositifs sont capables de se connecter à votre téléphone grâce à la technologie bluetooth. Vous pouvez également utiliser le haut-parleur de votre téléphone, à condition de ne pas tenir votre téléphone en main. Si vous conduisez un deux-roues, vous devez obligatoirement vous procurer un casque intercom. Pour les vélos, il existe également des casques avec hauts-parleurs et microphone intégrés.

Sachez que certaines applications sont capables de détecter votre vitesse. Elles peuvent alors couper vos appels lorsque vous êtes au volant. La Sécurité routière est par exemple à l'origine de l'application Mode Conduite, qui va jusqu'à envoyer un message à la personne ayant tenté de vous joindre pour l'informer que vous êtes au volant. 

Les Iphones sont également équipés d'une fonction "ne pas déranger en voiture", et sont capables de détecter automatiquement que vous êtes en train de conduire. Vous pouvez également activer le mode "Ne pas déranger" si vous êtes équipé d'un téléphone Android. Android Auto est également capable de détecter automatiquement que vous êtes en voiture.

Homme souriant dans sa voiture a effectué un devis assurance auto

Assurance Auto pour les agents de la Fonction Publique

Roulez l’esprit libre avec l’assurance AUTO PASS.

Faire ma simulation assurance Auto

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Famille heureuse sur la route des vacances
Opération de prévention routière #LaPauseGMF

Du 30 octobre au 1er novembre, GMF rend la route plus sûre. Comment ? En rappelant aux automobilistes qu’il est temps de faire une pause sur leur trajet d’autoroute. Découvrez #LaPauseGMF, l’opération qui vise à sensibiliser les conducteurs au risque de la somnolence au volant.