Police nationale et Gendarmerie nationale : sachez faire la différence

Un policier et un gendarme dans la rue

Depuis 2009, les institutions de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale appartiennent toutes deux au ministère de l’Intérieur. Pourtant, elles ne sont pas toutes les deux logées à la même enseigne. Des différences statuaires et d’emploi persistent en effet entre les deux entités. Illustrations…

Statuts : des différences subtiles

  • Les policiers nationaux ont un statut civil de fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, et peuvent par exemple être syndiqués. Ils sont néanmoins soumis au devoir de réserve et ne peuvent faire grève.
  • Les gendarmes qui font partie des forces armées françaises sont aussi rattachés au ministère de l'Intérieur aux côtés de la Police nationale et de la Sécurité Civile. Placés sous l'autorité budgétaire et opérationnelle de ce ministère, ils conservent néanmoins leur statut militaire.

Logements : pas tous les mêmes droits

  • Les policiers n’ont pas de logement de fonction mais peuvent bénéficier de primes ou subventions pour leurs logements.
  • Les gendarmes sont quant à eux, pour leur grande majorité, logés en caserne de gendarmerie.

Missions : identiques, mais accomplies dans des lieux distincts

Policiers et gendarmes partagent un unique et même code de déontologie. Ils exercent ainsi les mêmes missions, mais sur des zones de compétences dissemblables :  

  • La zone police est essentiellement urbaine.
  • La zone gendarmerie est en majorité péri-urbaine, composée de villes moyennes ou de territoires plus ruraux.
  • Par ailleurs, le maintien de l’ordre est assuré exclusivement par les gendarmes mobiles, en outre-mer.

Certains services spécialisés comme les Forces d’intervention de la Police nationale (FIPN) et le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) ou encore la police technique et scientifique peuvent intervenir sur tout le territoire. Dans de nombreux cas, c’est le temps d’intervention qui détermine le choix de l’unité.

Police technique et scientifique : les nuances des concours d’accès

  • Pour la scientifique de la Police nationale, il existe des concours dédiés uniquement aux services scientifiques.
  • En gendarmerie, il y a aussi un service scientifique, qu’on appelle les TIC : Technicien en investigation criminelle. Ils ont exactement les mêmes missions et attributions que la police technique et scientifique. Seulement, pour y accéder il faut passer le concours de sous-officier de la Gendarmerie nationale. Il sera éventuellement possible par la suite d’intégrer l'unité scientifique.
Assurances pour les militaires

Assurances pour les militaires

Découvrez les assurances GMF dédiées aux personnels des forces armées

Isabelle, Policière en uniforme assurée GMF

Assurances pour la Police Nationale

Découvrez l'offre GMF dédiée aux policiers

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

Agents du service public, nos héros au quotidien
Agents du service public, nos héros au quotidien

Si la pandémie de Covid-19 a considérablement freiné l’activité du pays, les agents du service public restent plus que jamais mobilisés pour garantir au plus grand nombre la continuité des services indispensables à la vie de tous. Ils sont soignants, douaniers, surveillants pénitentiaires, agents administratifs, pompiers, policiers, gendarmes, militaires ou encore enseignants et tous participent à l’effort national pour affronter les conséquences du virus et préserver ce qui peut l’être. Ils sont nos héros.

Lire la suite
Le télétravail dans la fonction publique en pratique
Quand la fonction publique se convertit au télétravail

Jusqu’alors peu ancré dans la culture des fonctionnaires, le travail à distance a vu ses conditions assouplies le 6 mai dernier par décret. Un aménagement qui devrait donner un vrai coup d’accélérateur à cette pratique, encouragée par le gouvernement dans le contexte de crise sanitaire.

Lire la suite