Reconversion vers les métiers de l’enseignement : comment s’y prendre ?

Reconversion vers les métiers de l’enseignement : comment s’y prendre ?

Entre 2010 et 2015, 22 % des Français ont choisi de changer de métier. Gagner en liberté, mieux équilibrer sa vie professionnelle et sa vie personnelle, redonner du sens à son quotidien, les raisons de ces reconversions sont nombreuses. L’une des voies qui intéressent les Français en quête de changement : l’enseignement. En 2015, 25 % des admis au concours de professeur des écoles étaient en reconversion professionnelle. Comment s’y prendre ? En fonction de son parcours et de ses diplômes, plusieurs voies sont possibles.

Préparer le concours de recrutement des enseignants

Enseigner s’apprend. Pour être formés, les futurs professeurs doivent d’abord réussir un concours de recrutement . À ce jour, les candidats en possession d’un Master 1 ou 2 peuvent y accéder sans autres formalités. Ils peuvent en revanche s’y préparer avec l’aide d’organismes, comme par exemple ForProf, spécialisé sur le concours destiné aux professeurs des écoles.

Les personnes titulaires d’une licence et les personnes obtenant une licence par la voie de la validation des acquis pourront, elles, préparer le master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation) au sein d’un Inspé (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation), une école professionnelle proposant des parcours adaptés aux profils et aux diplômes des candidats. Les concours de recrutement sont alors organisés en fin de première année.

Et une fois le concours passé ?

La réussite au concours se poursuit avec une formation en alternance inscrite dans le cadre de la deuxième année du Master MEEF auquel tous les futurs professeurs sont inscrits.

Cette formation est rémunérée, rythmée entre une affectation à mi-temps comme fonctionnaire stagiaire et un parcours de formation en Inspé qui tient compte de leur formation initiale et de leur parcours professionnel.

Financer son projet de reconversion dans l'enseignement

Plusieurs dispositifs de financement existent pour financer une reconversion. Pour les connaître, il faut s’adresser à son employeur, son OPCO, OPACIF ou Pôle emploi. Les salariés peuvent également faire financer leur formation par le CPF (compte personnel de formation) de transition professionnelle ou faire valoir un congé pour validation des acquis de l’expérience.

A noter que le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé. Il concerne toute personne active souhaitant faire le point sur sa situation et envisager un projet d’évolution professionnelle.

Assurance enseignant

GMF vous propose des solutions d'assurances adaptées à votre vie personnelle et professionnelle

Découvrez vos offres dédiées

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser