Inspection

Inspection

Depuis le 1er janvier 2017, la réforme de l’évaluation des enseignants du premier et du second degré a été mise en place. En quoi consiste l’inspection aujourd’hui ?

A quelle fréquence un enseignant est inspecté ?

Avec la réforme, de façon systématique, trois évaluations ont lieu au cours de la carrière d’un enseignant, à peu près tous les sept ans, au 6e échelon, au 8e échelon et au 9e échelon.

Pourquoi ces rendez-vous sont-ils nécessaires ?

Les deux premiers rendez-vous permettent, en classe normale, une éventuelle accélération de carrière d’une année. Au moment du 3ème rendez-vous est examiné le passage en « hors classe ». Ces rencontres ont aussi pour objectif d’harmoniser le rythme de l’évolution de la carrière. Hors ces rendez-vous, les enseignants évoluent à l’ancienneté.

Comment les enseignants sont-ils évalués?

Cette réforme s’accompagne d’une nouvelle grille d’évaluation nationale. Les IEN la remplissent seuls pour le premier degré et avec le chef d’établissement pour le second. Cette grille comporte onze critères parmi lesquels y figurent :

  • Évaluer les progrès et les acquisitions des élèves
  • Maîtriser les savoirs disciplinaires et leur didactique
  • Évaluer les progrès et acquisitions des élèves
  • Coopérer avec les parents d'élèves
  • Agir en éducateur responsable et selon des principes éthiques.

Chacun des onze points est évalué selon les niveaux de maîtrise suivants : à consolider, satisfaisant, très satisfaisant ou excellent.

Quelles sont les étapes de l’évaluation ?

Avant les vacances d’été, l’enseignant(e) est informé(e) que son évaluation aura lieu au cours de l’année suivante. Le rendez-vous est planifié 15 jours avant la date prévue. Cette évaluation prend la forme d’une inspection en classe et est suivie d’un entretien avec l’inspecteur. Dans le second degré, l’entretien se déroule avec le chef d’établissement. Il est important de préparer une forme de bilan professionnel qui présente le parcours professionnel, la pédagogie, les compétences, l’implication au sein de l’établissement et les souhaits d’évolution. Quelques temps après l’entretien, un compte-rendu est envoyé. Il est possible de formuler des observations sur ce dernier dans un délai de 15 jours. A la rentrée qui suit l’année de l’inspection, l’enseignant reçoit une « appréciation finale de la valeur professionnelle ». Il dispose d’un délai de trente jours pour en demander la révision.

Source :

  • Ministère de l’Éducation Nationale

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Ces articles peuvent vous intéresser

gamification
« Serious games » : quand les enseignants se prennent au jeu

Motivation renforcée, engagement accru, créativité développée… les bienfaits du jeu ne sont plus à prouver ! Du primaire au secondaire, les enseignants commencent à s’en emparer : c’est ce qu’on appelle la gamification, ou ludification. Ce concept récent consiste à intégrer des mécanismes de jeu dans les méthodes d'apprentissage. Mais pourquoi y avoir recours ? Comment bien utiliser les jeux pour l’apprentissage scolaire ? Des pionniers nous donnent leurs conseils.

Lire la suite
Un professeur et son élève en classe
De la maternelle au lycée, des outils pédagogiques pensés pour les enseignants

Pour GMF, partager et transmettre les savoirs contribuent à réduire les inégalités dans la société. C’est pourquoi GMF accompagne les enseignants dans leurs démarches éducative et citoyenne. Partenaire des principaux acteurs du monde éducatif, elle met à leur disposition des ressources en lien avec leurs programmes. Quelles sont les ressources disponibles ? Comment y accéder quand on est enseignant ? Des questions qui méritaient bien une réponse…

Lire la suite
Jeune enfant en train de dormir paisiblement
Élèves : bien dormir, ça s’apprend !

Loin de se limiter au seul mécanisme de récupération physique, le sommeil joue un rôle majeur dans les apprentissages. Mais que fait le cerveau quand on dort ? Et comment apprendre à bien dormir ? Éléments de réponse avec Amandine Rey, chercheuse en psychologie cognitive, neuropsychologue et Maître de conférence à l’université Lyon 1, spécialiste des liens entre sommeil et apprentissages, qui nous explique comment les enseignants peuvent aider leurs élèves à retrouver les bras de Morphée pour améliorer leurs performances scolaires.

Lire la suite