En poursuivant votre navigation sur gmf.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation sur le site et à vous proposer des images et des contenus et messages adaptés à vos besoins

En savoir plus sur les cookies

Rechercher le meilleur financement possible et l'assurance de prêt

Offre de prêt: à la recherche du meilleur financement

Dernière mise à jour le 13/02/2018Note 0 (0 avis)

Dans le même dossier :

Pour obtenir le meilleur financement possible pour son prêt immobilier, il est indispensable de se renseigner soit auprès de son banquier, du promoteur ou de faire appel à un courtier.

Quel est le rôle du banquier ? L'intérêt de faire jouer la concurrence…

En fonction de nombreux paramètres tels que votre situation financière, la durée d'emprunt souhaitée, de votre capacité de remboursement... votre banquier ou courtier pourra vous faire une proposition de montage financier avec la possibilité de : - combiner différents types de prêts et/ou différents types de taux, - varier les durées de remboursement.

Il faut savoir que les taux varient selon les établissements bancaires et la région dans laquelle vous souhaitez acheter.

C'est pourquoi, vous devrez en permanence comparer et négocier les différentes offres de financement proposées pour votre crédit immobilier. Les montants en jeu sont souvent très importants. C’est en comparant et en négociant que vous réaliserez d’importantes économies. N’hésitez pas à consulter plusieurs banques pour obtenir le meilleur taux d’emprunt, en présentant aux banquiers les offres des banques concurrentes, ou en faisant appel à un courtier en crédit pour la recherche de votre financement : il bénéficie de taux négociés auprès de ses partenaires bancaires.

Quels sont les coûts de financement d’un crédit immobilier ?

Le coût d’un prêt immobilier est égal au taux du crédit + le taux de l’assurance emprunteur + les frais de dossier.

Le taux d’emprunt du crédit dépend des taux pratiqués sur les marchés financiers. Il varie également en fonction de la concurrence que les banques se livrent entre elles. Une règle simple à connaître : plus le taux sera bas, plus vous réaliserez des économies sur le financement de votre prêt.

Renseignez-vous également sur les possibilités concernant l'assurance emprunteur, ou assurance de prêt, qui s’offrent à vous afin d’informer rapidement votre banquier si vous souhaitez souscrire un autre contrat d'assurance de prêt que celui qu’il vous propose. C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance et cette option peut vous permettre de réaliser d’importantes économies, notamment quand on sait que l’assurance emprunteur peut représenter 30% du coût total d'un emprunt.

Votre banque veut vous faire souscrire son assurance de prêt et fait pression sur les taux ?

Lorsqu’on monte un dossier de financement de prêt immobilier auprès d’une banque, celle-ci vous demande dans la quasi-totalité des cas de vous assurer en cas de décès et de PTIA (Perte totale et irréversible d’autonomie) pour sécuriser son engagement financier. Sachez que cette assurance n’est pas obligatoire, il existe d’autres sécurités comme par exemple le nantissement.

Depuis la loi Lagarde de 2010, vous n’êtes plus obligé de souscrire l’assurance que vous propose votre banquier avec votre offre de prêt. Comme lorsque vous choisissez votre assurance auto ou habitation, vous êtes libre de choisir votre assurance emprunteur.

Souscrire une assurance chez un spécialiste de l’assurance de prêt peut vous permettre d’obtenir un tarif sur-mesure bien plus avantageux car vous pouvez réaliser jusqu’à 50% d’économie sur le coût de l’assurance de votre prêt, par rapport à l’assurance que vous propose votre banque.

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1