Sièges auto : suivez la règlementation par mesure de sécurité

Pour garantir la sécurité de votre enfant sur la route, choisissez un siège-auto fiable correspondant à la règlementation en vigueur. Classification selon la taille de l'enfant, installation dos à la route, généralisation du système Isofix, résistance aux chocs latéraux… La nouvelle norme R129 ou i-Size apporte un cadre encore plus sécurisant en matière d'homologation des sièges-auto. 

Sièges auto : suivez la règlementation par mesure de sécurité

Obligations relatives à l'installation des enfants en voiture

Si le port de la ceinture est obligatoire pour tous, sous peine d'une amende de 135 €, la sécurité des enfants sur la route est également très encadrée. Depuis 1992, les enfants de moins de 10 ans et mesurant moins de 1,35 m doivent voyager dans un siège-auto à l'arrière du véhicule. Ils peuvent s'installer à l'avant uniquement sous certaines conditions très strictes :

  • point de controle  dans un siège-auto placé dos à la route avec l’airbag désactivé,
  • point de controle  si le véhicule ne comporte pas de siège arrière ou si tous les autres sièges sont occupés par des enfants de moins de 10 ans. 

Norme i-Size pour les sièges auto

Depuis 2013, la règlementation relative à l'homologation des sièges-auto a changé : la nouvelle norme R129, ou i-Size, est venue peu à peu remplacer la norme ECE R44-04. Alors que cette dernière catégorisait les sièges-auto par rapport au poids de l'enfant, la R129 impose désormais une classification selon la taille du bambin.

Par ailleurs, cette nouvelle règlementation apporte les changements suivants :

  • point de controle  le système Isofix est généralisé : toutes les nouvelles voitures en sont désormais équipées,
  • point de controle  l’enfant voyage dos à la route jusqu’à ses 15 mois, alors qu’auparavant, il pouvait être placé face à la route dès qu’il dépassait 9 kg,
  • point de controle  les sièges-auto doivent obligatoirement être testés dans le cadre des chocs latéraux.

L'application de la norme i-Size se fait de manière progressive :

  • point de controle  depuis 2013, les sièges à harnais doivent être homologués R129,
  • point de controle  depuis 2016, les réhausseurs doivent également remplir ces nouvelles règles,
  • point de controle  depuis 2020, les sièges à fixation par ceinture sont également concernés,
  • point de controle  à partir de 2023, les fabricants de sièges-auto ne pourront plus les homologuer sous l’ancienne règlementation R44-04. Vous pourrez, cependant, toujours utiliser ces sièges dans votre voiture, la date d’interdiction n’étant pas encore connue pour le moment. 

Comment choisir un siège auto pour enfants ?

En plus de la règlementation, pour sélectionner le siège-auto idéal de votre enfant, vous devez faire attention à de nombreux paramètres. Taille et poids de votre bambin, type de siège, sécurité, confort… Combinez toutes ces informations pour faire le bon choix.

Choisissez un siège-auto adapté à la taille et au poids de votre enfant

Plusieurs types de sièges-auto existent sur le marché. Leur utilisation est fonction de l'âge, de la taille et du poids de votre enfant :

  • la nacelle s’utilise, dès la naissance, pour les bébés mesurant entre 40 et 70 cm. Elle s’installe, à l’horizontale, sur deux sièges à l’arrière du véhicule. A noter toutefois que les nacelles sont interdites dans certains pays. Les crash tests sont en général moins bons sur ce type de sièges-auto.
  • la coque s’emploie également dès le plus jeune âge. Plus sécuritaire, elle maintient bien le corps et la tête du tout-petit. Elle convient aux bambins mesurant au minimum 40 à 45 cm et au maximum 75 à 87 cm. Installé obligatoirement dos à la route dans sa coque, votre bébé ne doit pas dépasser 12 à 13 kg.
  • le siège auto 2ème âge avec harnais ou bouclier prend le relais pour les enfants dont la taille est comprise entre 61/76 cm et 1,05 m. Ce siège, à placer dos ou face à la route, convient aux enfants ne dépassant pas 18 à 23 kg selon les modèles.
  • le réhausseur avec dossier s’utilise pour les plus grands qui mesurent 1 ou 1,5 m minimum. Pour une sécurité optimale, ce siège s’utilise le plus longtemps possible. 


Vérifiez le niveau de sécurité du siège-auto

Pour savoir si le siège-auto que vous avez choisi pour votre enfant est fiable, assurez-vous qu'il soit :

  • point de controle  conforme à la norme européenne. Son étiquette doit mentionner la lettre E, suivie du chiffre d’homologation de son pays (E2 pour un siège-auto homologué en France).
  • point de controle  homologué : la mention R44-04 (R44/04) ou i-Size (R129) doit être inscrite sur le siège auto.
  • point de controle  compatible avec le système Isofix.
  • point de controle  bien noté au crash test ADAC.

De manière générale, évitez d'acheter un siège-auto d'occasion, préférez le neuf. En effet, vous ne connaissez pas le passé du siège-auto. S'il a été accidenté ou endommagé, il ne doit pas resservir par mesure de sécurité.
 

Pensez au confort de votre enfant avant tout

L'élément fondamental dans l'achat d'un siège-auto est, bien sûr, de vous assurer que votre enfant est bien installé. Il est, pour cela, idéal que votre enfant puisse essayer le siège avant son achat.
 

ampoule-gmf.png
Veillez à la sécurité de vos bambins en voiture est donc indispensable. Pour encore plus de sérénité lors de vos déplacements, optez pour une assurance complète et fiable pour votre véhicule.
 

Homme souriant dans sa voiture a effectué un devis assurance auto

Auto Pass : choisir une assurance auto sur mesure, ça rassure !

De la formule Eco à la formule Confort, GMF vous propose une large gamme de garanties pour assurer votre véhicule selon vos besoins. Vous pouvez opter pour une protection adaptée pour les passagers, le conducteur et le véhicule. Et en cas de défaillance de votre véhicule, la garantie Panne vous met à l’abri d’une réparation coûteuse.

Faire un devis assurance auto en ligne

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?