Témoignage d’un enseignant « Il faut rester attentif à certains comportements »

Témoignage d’un enseignant « Il faut rester attentif à certains comportements »

Nous sommes allés à la rencontre d’Emilie*, enseignante dans un collège REP+ de la banlieue de Tours, pour discuter de son expérience face aux élèves en décrochage scolaire.

Êtes-vous confrontée au décrochage scolaire ?

Je n’ai jamais eu affaire à un décrocheur au sens strict du terme. Il m’arrive en revanche régulièrement d’avoir des élèves en situation de décrochage, qui continuent de venir en cours, mais en pointillé et sans s’investir. Ils sont souvent dans des situations familiales compliquées. Certains souffrent de harcèlement ou de phobie scolaire. D’autres sont atteints d’analphabétisme, de « troubles dys » : dyslexie, dysphasie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, etc. Leurs notes sont évidemment en chute libre.

Quel est votre pouvoir face à cela ?

La seule chose que je peux faire, en tant qu’enseignante, est de noter les absences et d’en référer au conseiller principal d’éducation (CPE), qui est chargé de prévenir les parents. C’est ensuite à lui, au psychologue de l’Éducation nationale, à l’assistante sociale, au médecin scolaire et à la direction d’intervenir, en convoquant les familles et en leur proposant un accompagnement individualisé.

 


 

GMF accompagne les enseignants dans leur démarche éducative en leur fournissant des outils de prévention et des ressources pédagogiques en lien avec les programmes du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Découvrez nos outils : 

GMF vous accompagne dans l'exercice de votre fonction

En tant que personnels de l'enseignement, vous méritez une attention particulière. Vous avez choisi de mettre votre vie au service des citoyens, il est indispensable que vous soyez protégé par quelqu’un qui vous connaît bien. Avec la GMF, découvrez nos offres d'assurances enseignant adaptées à votre vie personnelle et professionnelle.

Découvrez vos offres dédiées

Avez-vous aimé cet article ? 5 4 3 2 1

Partagez cet article

Cet article vous a intéressé ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Les chiffres du décrochage scolaire en France
Les chiffres du décrochage scolaire en France

En 2019, 80 000 collégiens et lycéens sont sortis des radars de l’Éducation nationale, sans qualification. Un léger mieux par rapport à la situation de 2012, lorsque 140 000 élèves avaient décroché, mais qui ne doit pas faire oublier les conséquences à long terme : chômage, pauvreté et marginalisation.